Ecoutez Radio Sputnik
    La base militaire US de Manas

    Encore plus de bases! Bientôt deux nouvelles bases militaires US en Irak

    © Sputnik . Vladislav Ushakov
    International
    URL courte
    39464
    S'abonner

    Les Etats-Unis ont entamé la construction de deux bases militaires dans l'ouest de l'Irak, non loin de la frontière syro-irakienne et du gisement de pétrole et de gaz d'Akkas.

    "En complément des bases d'Habbaniya et d'Al-Asad, les militaires américains ont commencé à aménager deux (bases, ndlr) en plus dans la région d'el-Hamrah au nord-ouest de la ville de Falloujah et près de la frontière avec la Syrie, non loin du gisement de pétrole et de gaz d'Akkas", a affirmé le journal saoudien Asharq Al-Awsat faisant référence à un représentant de l'armée irakienne.

    Ces démarches américaines font partie de la stratégie des Etats-Unis de lutte anti-Daech dans la province d'al-Anbar qui consiste à augmenter leur présence militaire dans la région, apprend-t-on de la même source.

    Plus tôt dans la semaine, le porte-parole de la coalition américaine anti-EI Steve Warren a déclaré au journal que le territoire irakien hébergeait 3.600 militaires américains et 2.700 soldats et officiers en provenance de 18 autres pays de la coalition.

    Les Etats-Unis conduisent une coalition de 65 pays qui effectuent des frappes aériennes contre les djihadistes de Daech en Irak et en Syrie depuis le mois de septembre 2014. Les alliés opèrent en Syrie sans l'autorisation du gouvernement légitime de ce pays. Près de 95% des frappes de la coalition sont effectuées par l'aviation américaine.

    Lire aussi:

    Ces nouvelles bases de Washington et de Moscou en Syrie
    Okinawa refuse d'accueillir une nouvelle base US
    Base US au Japon: les autorités pourraient bloquer le chantier
    Tags:
    base militaire, Steve Warren, Irak, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik