International
URL courte
281418
S'abonner

Le Premier ministre Manuel Valls a sommé jeudi la Commission européenne de présenter le 15 mars prochain des propositions fortes pour sortir de la crise agricole, sous peine selon lui de menacer l'ensemble du projet européen.

"Nous demandons des mesures communautaires à la hauteur de la situation", a-t-il dit après une rencontre avec le commissaire européen à l'Agriculture, Phil Hogan, en présence du ministre français de l'Agriculture, Stéphane Le Foll.

"Sans cela (…), c'est le lien de confiance qui existe entre la France et l'Union européenne qui risque de se fissurer. L'Europe connaît déjà suffisamment de crises et de défis, menaces terroristes, crise des réfugiés, il ne (faudrait) pas que se rajoute une crise agricole majeure qui mettrait en cause le projet européen", a-t-il ajouté.

Selon lui, la Commission européenne et la France font désormais le même constat, celui d'une surproduction dans les secteurs du porc et du lait et il faut prendre des initiatives pour réduire la production et retrouver des marchés, notamment en obtenant la levée de l'embargo sanitaire russe, informe Reuters.

Une réunion des ministres de l'Agriculture des Vingt-Huit aura lieu le 15 mars prochain à Bruxelles.

 

Lire aussi:

290 millions d'euros d'aide supplémentaires aux éleveurs
Démonstration de force des éleveurs bretons près de Saint-Brieuc
Les éleveurs français à Moscou pour lever les sanctions
Pour Bruxelles, la crise agricole n'est pas seulement liée à l'embargo russe
Tags:
agriculture, éleveurs, agriculteur, Union européenne (UE), Phil Hogan, Stéphane Le Foll, Manuel Valls
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook