Ecoutez Radio Sputnik
    Un tanker pétrolier

    Des tankers pétroliers à Rotterdam attendent la hausse des prix

    © Flickr/ rabiem22
    International
    URL courte
    152696914

    Près de 40 tankers pétroliers se sont amassés aux environs du port de Rotterdam (Pays-Bas) qui représente un point important du commerce de l’or noir en Europe. Les tankers semblent attendre la hausse des prix du pétrole qui est d’ailleurs probable avec les cours actuels du Brent manifestant une dynamique positive.

    La situation exceptionnelle près de Rotterdam fait l'objet d'un article paru dans le journal Dutch News qui se réfère au site néerlandais Nos. Sjaak Poppe, porte-parole du port de Rotterdam, a déclaré à Nos que le nombre de tankers pétroliers près du port excède les chiffres habituels. Cependant, selon lui, les navires ne représentent pas d'obstacles pour le fonctionnement normal du port.

    Les tankers pétroliers amassés près de Rotterdam semblent attendre le bon moment pour le déchargement, afin de vendre leur pétrole aux meilleurs prix. La dynamique actuelle des cours de l'or noir pourrait faire penser à une hausse probable des prix. Selon l'agence Bloomberg, le prix du Brent a dépassé ce vendredi le niveau des 36 dollars le baril pour la première fois depuis janvier dernier.

    L'état du marché pétrolier mondial est source à des prévisions fortement discutées. D'un côté, l'accord récent sur le gel du niveau de la production pétrolière devrait influencer de façon positive la dynamique des prix. D'un autre côté, cette position n'est pas partagée par tout le monde, en particulier, par les Etats-Unis qui restent attachés aux principes de libre marché.

    Lire aussi:

    Les voitures électriques, une nouvelle raison de la chute des prix du pétrole
    Le mythe de la toute-puissance de Riyad sur le marché du pétrole est tombé
    Le Venezuela appelle l’OPEP à stabiliser les cours du pétrole
    Le Koweït s'apprête à geler sa production de pétrole au niveau actuel
    Tags:
    prix du pétrole, pétrole, Brent, Rotterdam, Pays-Bas
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • mic.dior
      Les pourris qui veulent toujours se goinfrer et s'enrichir à se péter le ventre. Il faudra bien, un jour, revenir à la normalité des transactions pour servir plus équitablement l'Humanité. Honte à ces gens qui ne voient que le Profit pour s'enrichir sur le dos de ceux que la Société a rendu esclaves.
    • avatar
      Marc
      C'était à prévoir! Le pétrole bon marché ou gratuit ( pour l'enflure erdogan ) ne peux pas durer...et le malheur des uns fait toujours le bonheur des autres.
    • avatar
      opybleue
      Ce matin sur BFMBuisness un des commentateurs disait que l'Arabie Saoudite prévoyait que le baril pouvait descendre à 20 dollar sans que leur économie soit trop impactée. Alors pourquoi certains prévoyaient qu'il atteigne les 140 $. Et ce commentateur précisait que si plusieurs majors spécialisées dans le pétrole faisaient faillite, surtout aux Ertats-Unis cela ferait du bien.
    Afficher les nouveaux commentaires (0)