Ecoutez Radio Sputnik
    Zurich

    Suisse: référendum sur l'expulsion automatique des criminels étrangers

    © Flickr/ Thomas8047
    International
    URL courte
    28211

    L’initiative propose que tout auteur de deux délits mineurs ou d'un crime, et non citoyen suisse, fasse l'objet d'une expulsion du territoire, sans retour possible pendant plusieurs années sur le territoire suisse.

    Affiche de campagne de l’Union démocratique du centre, parti politique suisse conservateur et nationaliste, en faveur du oui pour le référendum sur l’éviction des étrangers ayant commis un délit
    © AFP 2018 FABRICE COFFRINI
    Les Suisses étaient appelés aux urnes ce dimanche pour se prononcer sur la proposition de l'Union démocratique du centre (UDC) visant à expulser automatiquement, même pour les infractions mineures, les criminels étrangers, annonce la BBC.

    L’initiative propose que tout auteur de deux délits mineurs ou d'un crime, et non citoyen suisse, fasse l'objet d'une expulsion du territoire, sans retour possible pendant plusieurs années sur le territoire suisse. Cette initiative sera directement mise en œuvre, comme toute initiative, au sein du droit suisse. 

    Toutefois,  l'opposition estime que le renvoi des contrevenants  étrangers est une mesure beaucoup trop sévère, capable de nuire  aux étrangers qui habitent la Suisse depuis longtemps ou qui sont même nés dans le pays.

    "En cas d'approbation de l'initiative, la Suisse aura une des législations les plus sévères pour les étrangers parmi tous les pays européens", indique la BBC.

    Dimanche, les Suisses  sont également  appelés à se prononcer sur d'autres initiatives populaires, comme la construction d'un deuxième tunnel routier sous le massif alpin du Saint-Gothard, principal axe Nord-Sud et une autre initiative "Pour le couple et la famille", défendue par le Parti démocrate-chrétien (PDC, centre), mais rejetée par le gouvernement, qui réclame une égalité de traitement devant l'impôt des couples mariés et des concubins, qui sont actuellement moins taxés.

    Lire aussi:

    Croisade suisse contre l’écornage et pour la dignité des animaux d’élevage
    Un salaire universel en Suisse
    La Suisse compte payer tous ses citoyens 2.300 euros par mois
    Tags:
    étrangers, criminels, référendum, Parti démocrate-chrétien (PDC) suisse, Union démocratique du centre (UDC), Suisse
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik