International
URL courte
18129
S'abonner

Selon l'ambassadrice permanente des Etats-Unis à l'Onu, si la résolution est adoptée, il s'agirait du "plus lourd ensemble de sanctions imposé par le Conseil de sécurité en plus de vingt ans".

Le Conseil de sécurité des Nations unies se prononcera mardi sur un projet de résolution présenté par les Etats-Unis visant à imposer de nouvelles sanctions à la Corée du Nord, annoncent les médias internationaux.

Les mesures prévues par le texte seront, si elles sont votées, "le plus lourd ensemble de sanctions imposé par le Conseil de sécurité en plus de vingt ans", a souligné l'ambassadeur des Etats-Unis à l'Onu, Samantha Power.

Le projet soumis au vote du Conseil oblige les pays membres de l'Onu à inspecter toutes les marchandises à destination et en provenance de Corée du Nord, une mesure sans précédent. Il impose de nouvelles restrictions commerciales et interdit la présence dans les ports de navires soupçonnés de transporter des cargaisons illégales vers la Corée du Nord.

Le document prévoit l'interdiction des exportations de charbon, de fer et de minerai de fer de la Corée du Nord, sauf si les fonds générés par ces exportations sont utilisés pour la "subsistance" de la population nord-coréenne et non pour financer les programmes nucléaires et balistiques de Pyongyang.

Le projet prévoit aussi l'interdiction à la Corée du Nord de vendre de l'or, du titane et des minéraux rares. Il interdit la fourniture à Pyongyang de carburant d'aviation et de carburant pour fusées.

Le document prévoit en outre un durcissement des restrictions bancaires existantes, et les pays seraient tenus d'interdire le vol de tout avion qui serait soupçonné de transporter des marchandises en contrebande vers la Corée du Nord.

Les 15 membres du Conseil se réuniront à 15h00 heure locale (20h00 GMT) pour voter sur ce projet qui alourdit substantiellement les sanctions déjà en vigueur contre la Corée du Nord, en raison du quatrième essai nucléaire et du lancement de fusée effectués par Pyongyang le 6 janvier et le 7 février respectivement, en violation de plusieurs résolutions du Conseil de sécurité.

Lire aussi:

La Corée du Nord se dote de sous-marins équipés de missiles balistiques
Le Sénat US adopte de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord
La Corée du Nord soupçonnée de préparer un deuxième tir de missile
«Colère», «dégoût», «honte»: pourquoi tant de haine envers Emmanuel Macron?
Tags:
sanctions, Conseil de sécurité de l'Onu, Samantha Power, Corée du Nord, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook