Ecoutez Radio Sputnik
    Nicolas Sarkozy au Salon de l’agriculture

    Sarkozy: changer de président et lever les sanctions contre la Russie

    © REUTERS / Jacky Naegelen
    International
    URL courte
    Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)
    741626
    S'abonner

    Nicolas Sarkozy s'est offert ce mercredi une heure de gloire: le leader des Républicains s'est rendu au Salon de l'agriculture de Paris, où le président Hollande a été hué samedi, et a appelé la France, qu'il dit ne jamais avoir vu "dans un tel état de stress", à "changer de président".

    En visite au Salon de l'agriculture de Paris ce mercredi, Nicolas Sarkozy, qui envisage de briguer un nouveau mandat en 2017, a fustigé la politique de son successeur, François Hollande, pointant qu'il "n'avait jamais vu la France dans un tel état de stress".

    "Il y a une désespérance, une angoisse très préoccupante. (…) La question que nous posent les agriculteurs et les Français, c'est: +Est-ce que la France va pouvoir continuer à exister+", a indiqué l'homme politique, cité par Le Monde, justifiant ainsi la colère des agriculteurs qui ont sifflé le 27 février le président en exercice.

    M.Sarkozy est allé plus loin, déclarant qu'il était urgent que la France change de président et aide les agriculteurs.

    ​La Russie n'a pas échappé à l'attention de l'ancien président français, qui a dénoncé à plusieurs reprises au cours des derniers mois la politique de fermeté de François Hollande et des Occidentaux à l'égard de Moscou. Selon lui, M. Hollande a fait payer aux éleveurs français le prix de la crise ukrainienne. Nicolas Sarkozy a appelé à lever les sanctions contre la Russie et à venir en aide aux agriculteurs.

    Les relations entre la Russie et les pays occidentaux se sont dégradées suite au rattachement de la Crimée et de Sébastopol à la Fédération de Russie en 2014. Les pays de l'UE ainsi que les Etats-Unis ont adopté plusieurs volets de sanctions contre des secteurs entiers de l'économie russe en 2014 et en 2015. La Russie a riposté, en frappant d'embargo en août 2014 plusieurs denrées alimentaires, notamment les produits laitiers, la viande, et les fruits et légumes en provenance de l'UE, du Canada, d'Australie et de Norvège.

    Comme la Russie était le premier pays de destination des exportations européennes, notamment françaises, pour les produits agricoles, l'embargo russe handicape fortement les producteurs communautaires et pose des problèmes pour écouler des produits agricoles français.

     

    Dossier:
    Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)

    Lire aussi:

    Le Foll: "On a besoin de lever l'embargo russe"
    Qui a volé du fromage néerlandais? Les Russes, ils ont l'embargo!
    Paris souhaite la levée de l’embargo alimentaire russe
    Des agriculteurs en colère encerclent Vannes
    Tags:
    sanctions antirusses, crise agricole, agriculteur, embargo, agriculture, Salon International de l'Agriculture, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik