International
URL courte
Crise migratoire (789)
18127
S'abonner

L'Alliance atlantique élargit sa zone d'opérations aux eaux territoriales de la Turquie et de la Grèce pour empêcher l'activité des réseaux de passeurs et secourir les bateaux de migrants en détresse.

L'Otan envoie des navires supplémentaires en mer Egée pour renforcer son deuxième groupe naval, déployé dans la zone pour suivre les flots migratoires entre la Turquie et la Grèce et secourir les bateaux de migrants en détresse, a annoncé lundi le secrétaire général de l'Alliance Jens Stoltenberg. 

"Nous augmentons le nombre de bâtiments dans notre groupe. Je salue la contribution annoncée par la Grande-Bretagne et la France sur l'envoi de leurs navires dans la zone", a déclaré M.Stoltenberg devant les journalistes à Bruxelles. 

Survivants dans le naufrage en mer Égée
© AP Photo / Giorgos Drosos/Kalymnos-News.gr

Et d'ajouter que l'Otan élargissait sa zone d'action aux eaux territoriales de la Turquie et de la Grèce "en étroite coordination avec ces deux alliés". 

"Ainsi, l'Alliance entame aujourd'hui ses opérations dans les eaux territoriales", a précisé le secrétaire général. 

La décision de l'Otan de déployer en mer Egée son deuxième groupe naval, composé de quatre bâtiments, a été adoptée le 11 février dernier lors d'une réunion des ministres de la Défense des 28 pays membres de l'Alliance à Bruxelles. 

La mer Egée est le principal point de passage de centaines de milliers de migrants entrés sur le sol européen depuis plus d'un an. L'Union européenne est préoccupée par le trafic illicite de réfugiés dans cette zone. 

Le premier ministre britannique David Cameron a annoncé plus tôt lundi l'envoi en mer Egée d'un bâtiment militaire de transport, de deux vedettes d'interception et d'un hélicoptère Wildcat pour participer aux opérations de l'Otan contre les trafics illicites de migrants. 

Paris a également annoncé samedi qu'un navire militaire français appareillerait la semaine prochaine pour rejoindre les bâtiments de l'Otan déjà sur zone. 

Selon l'agence européenne de surveillance des frontières Frontex, en 2015, 1,8 million de migrants ont débarqué en Europe. La Commission européenne déclare que l'actuelle crise migratoire est la plus grave depuis la Seconde Guerre mondiale.

Dossier:
Crise migratoire (789)

Lire aussi:

La Turquie et la Grèce veulent impliquer l’Otan dans la crise des migrants
Le plus grand naufrage d'un bateau de migrants en mer d'Egée
Le trafic de migrants, un commerce criminel très rentable
Une fillette de 3 ans étranglée par sa mère de 19 ans en train de hurler «Jésus de Nazareth»
Tags:
trafic, crise migratoire, navires, migrants, Frontex (agence européenne pour la surveillance des frontières), Commission européenne, OTAN, David Cameron, Jens Stoltenberg, mer Egée, Royaume-Uni, Turquie, Europe, Grèce, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook