International
URL courte
11146
S'abonner

La Corée du Nord a déclaré invalides tous les accords de coopération économique avec la Corée du Sud.

La République populaire démocratique de Corée (RDPC) a également annoncé la vente des avoirs de toutes les sociétés sud-coréennes qu'elle possédait.

"Désormais, nous considérons tous les accords de coopération et d'échanges économiques entre les deux Corées nuls et non avenus", rapporte l'agence officielle Yonhap de Corée du Nord citant un message du Comité nord-coréen pour la réunification pacifique.

Pyongyang explique cette démarche par la série de sanctions imposées à son encontre par Séoul. La Corée du Sud a précédemment élargi la liste noire des personnes morales et physiques nord-coréennes dont les avoirs seront gelés et qui seront privées du droit d'effectuer des opérations financières avec Séoul. La liste comprend des personnes et des organisations qui, selon les autorités sud-coréennes, sont liées à la mise au point des armes de destruction massive en Corée du Nord.

En outre, la Corée du Sud a interdit l'entrée dans ses ports à tout navire ayant séjourné en Corée du Nord au cours des 180 derniers jours. Séoul a intensifié le contrôle des marchandises de fabrication nord-coréenne importées, en plus de recommander à ses citoyens de s'abstenir de fréquenter les restaurants ainsi que d'autres entreprises appartenant à des propriétaires nord-coréens dans des pays tiers.

Le 2 mars, le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté à l'unanimité les sanctions les plus sévères imposées à la Corée du Nord en plus de 20 ans. La résolution interdit entre autres la fourniture à la Corée du Nord de carburant pour l'aviation et les fusées, limite les exportations du pays et lui impose des sanctions financières.

Selon la résolution, les pays membres de l'Onu doivent inspecter toutes les marchandises à destination et en provenance de Corée du Nord, une mesure sans précédent.

Le document prévoit également l'interdiction de l'importation de charbon, de fer et de minerai de fer en provenance de Corée du Nord, sauf si les fonds générés par ces importations sont utilisés pour la "subsistance" de la population nord-coréenne et non pour financer les programmes nucléaires et balistiques de Pyongyang.


Lire aussi:

La Corée du Nord lance des missiles en mer du Japon
La Corée du Nord agit secrètement en Afrique
Corée: pic de tension entre le Nord et le Sud
Un énorme husky joue avec un minuscule chaton – vidéo
Tags:
sanctions économiques, armes de destruction massive, Corée du Nord, Corée du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik