International
URL courte
461104
S'abonner

Une récente déclaration de Jean-Claude Juncker sur l'éventualité de l'adhésion de l'Ukraine à l'UE a poussé l'hebdomadaire allemand Die Zeit à dévoiler aux Européens la cause première de la crise en Ukraine.

Rappelons que le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a affirmé à la Haye, ce qui suit:

"L'Ukraine ne sera absolument pas en mesure de devenir membre de l'UE d'ici les 20-25 prochaines années, pas plus que de l'Otan".

L'auteur de l'article du Zeit Theo Sommer fait remarquer qu'une déclaration aussi retentissante de M.Juncker est restée pratiquement inaperçue par les médias européens. Cela est d'autant plus surprenant qu'à l'époque, le gouvernement de Kiev a proclamé que son objectif prioritaire était l'adhésion à l'UE et à l'Otan.

De l'avis de Theo Sommer, Jean-Claude Juncker a révélé une vérité qui est habituellement passée sous silence ou niée. Cette vérité, c'est que l'Ukraine est encore loin de réunir les conditions qui lui permettraient de devenir membre de la famille occidentale. L'auteur affirme que l'Ukraine est actuellement "un pays impuissant et épuisé" pillé par les bureaucrates et oligarques vénaux.

"Cet accès de franchise de Jean-Claude Juncker équivaut à la reconnaissance du fait que ce fut une grave erreur. La question de l'avantage économique est devenue pour l'Ukraine la nécessité de faire un choix stratégique. Personne n'a jugé nécessaire de prendre en considération les intérêts de la Russie. Cependant, cette inadvertance est devenue la cause première de la crise", estime l'auteur de l'article. 

En conclusion de son article, l'auteur demande si Bruxelles prêtera attention à cette déclaration honnête de M.Juncker. Acceptera-t-il que l'Ukraine non seulement se joigne à l'UE, mais aussi "rétablisse ses liens historiques avec la Russie"?


Lire aussi:

The Guardian: l'Ukraine a plus que jamais besoin de la Russie
Référendum aux Pays-Bas: l’accord d’association UE-Ukraine en sursis?
L'Europe va-t-elle lâcher l'Ukraine?
Une infirmière tabassée dans un bus en Seine-Saint-Denis pour avoir réclamé le port du masque
Tags:
adhésion à l'UE, crise en Ukraine, OTAN, Union européenne (UE), Jean-Claude Juncker, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook