International
URL courte
L'Etat islamique (2014) (1131)
29521
S'abonner

Daech continue de subir des pertes tant en territoires qu'en revenus.

Lors des 14 derniers mois, Daech a perdu le contrôle de près de 22% de ses territoires en Syrie et en Irak, selon l'agence analytique IHS citée par la BBC.

D'après les experts de l'agence, Daech a dans le même temps été privé de 40% de ses revenus, provenant essentiellement de la vente de pétrole. Selon analystes, ceci est lié au fait que les djihadistes ne contrôlent plus la frontière entre la Syrie et la Turquie.

Le 6 mars, le secrétaire d'Etat américain John Kerry et son homologue russe Sergueï Lavrov ont, au cours d'un entretien téléphonique, salué les résultats du cessez-le-feu en Syrie.

Le 27 février, un cessez-le-feu initié par Moscou et Washington a été instauré en Syrie. Aux termes des accords acceptés par les forces gouvernementales et les principaux groupes de l'opposition, la trêve prévoit l'arrêt de toutes les hostilités, à l'exception des frappes contre Daech, le Front al-Nosra et les autres groupes reconnus comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu.

Le 14 mars, le président Poutine s'est entretenu par téléphone avec son homologue syrien Bachar el-Assad pour l'informer de sa décision d'entamer le retrait des militaires russes de Syrie. M.Assad a remercié Moscou pour son assistance dans la lutte contre le terrorisme et son aide humanitaire.

Dossier:
L'Etat islamique (2014) (1131)

Lire aussi:

La Russie ne se retire pas de Syrie pour plaire à qui que ce soit
Après le retrait russe, Al-Nosra annonce une offensive en Syrie d'ici 48 heures
Les opérations des forces aérospatiales russes en Syrie
Tags:
lutte anti-EI, djihadisme, Etat islamique, John Kerry, Bachar el-Assad, Sergueï Lavrov, Vladimir Poutine, Turquie, Syrie, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook