International
URL courte
17620
S'abonner

L'objectif du projet est de montrer aux enfants les conditions difficiles dans lesquelles sont contraints de vivre les migrants.

Les Norvégiens envoient leurs enfants dans de faux camps de réfugiés, annonce le journal The Washington Post.

Selon le quotidien, l'ambiance y est tout à fait conforme à celle qui règne dans les camps de réfugiés arrivant en Europe. Les adolescents reçoivent une quantité minimum de nourriture, dorment dans des locaux surpeuplés, des coups de sirène retentissant dans la nuit. En outre, les chefs changent brutalement la température des locaux en pleine nuit.

Norvège: les enfants envoyés dans de faux camps de réfugiés
© Sputnik
Norvège: les enfants envoyés dans de faux camps de réfugiés

Ces faux camps ont été créés avec le soutien d'une organisation de soutien aux réfugiés de Norvège. L'objectif du projet est de montrer aux enfants les conditions difficiles dans lesquelles sont contraints de vivre les migrants.

"En organisant ces camps, nous espérons donner aux adolescents une vision du monde plus large et leur montrer à quel point ils ont de la chance d'habiter un pays aussi paisible que la Norvège", a déclaré un représentant de l'organisation.

Selon lui, une partie des adolescents ayant séjourné dans ces établissements ont changé d’attitude envers les migrants.

Auparavant, des migrants en Norvège ont annoncé une grève de la faim pour protester contre les expulsions.

Selon de récentes estimations, l'Europe a vu arriver par la mer plus de 47.000 migrants et réfugiés pendant les 26 premiers jours de l'année en cours. La Commission européenne a auparavant déclaré qu'il s'agissait de la crise migratoire la plus grave depuis la Seconde Guerre mondiale.

Lire aussi:

Des futurs abris pour les réfugiés incendiés en Suède
Quand Shakespeare prônait la clémence à l’égard des réfugiés français
Les réfugiés syriens coûtent 10 fois plus à l'Europe qu'aux pays voisins
Un homme blessé par balle après avoir tenté d’attaquer des policiers avec deux couteaux
Tags:
Norvège, réfugiés, migrants
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook