International
URL courte
808216
S'abonner

Les Kurdes de Syrie ont annoncé jeudi l'établissement d'une région fédérale dans les zones sous leur contrôle dans le nord du pays, ont annoncé des responsables kurdes.

Les trois zones autonomes du nord de la Syrie tenues par les Kurdes ont approuvé jeudi la création d'une entité "fédérale démocratique", malgré les mises en garde de Damas et d'Ankara.

"Le système fédéral a été approuvé pour la région Rojava (Kurdistan syrien), dans le Nord de la Syrie", a affirmé à l'AFP Sihanouk Dibo, un responsable du PYD, principal parti kurde en Syrie.

Le vote s'est déroulé à Rmeilan, dans le nord-est de la Syrie, où les représentants des trois zones sont réunis.

L'unification des trois "cantons" kurdes (Afrine, Kobané et Jaziré) représenterait un pas de plus vers l'auto-détermination. Mais les Kurdes font valoir que leur projet est fondé sur une base "territoriale" et non "ethnique", avec des représentants de la population arabe et d'autres minorités dans ces zones.

Les autorités syriennes ont aussitôt jugé l'initiative dénuée de tout fondement légal ou politique, rapporte Reuters.

"Ce type d'annonce n'a pas de valeur légale et n'aura aucune conséquence légale, politique, sociale ou économique tant qu'elle ne reflétera pas la volonté de l'ensemble du peuple syrien", ajoute Sana citant une source au ministère syrien des Affaires étrangères.

Et d'ajouter:"Soulever la question d'une union ou du fédéralisme constitue une violation de l'unité du sol syrien, et cela va contre la Constitution et les résolutions internationales".

Lire aussi:

Un groupe radical kurde proche du PKK revendique l'attentat d'Ankara
Un attentat contre un commandant kurde déjoué en Irak
La Turquie décrète un couvre-feu dans deux régions à dominante kurde
Erdogan espère que la France «se débarrassera au plus vite du danger Macron»
Tags:
Kurdes, Parti de l'Union démocratique (PYD) kurde syrien, Sihanouk Dibo, Kurdistan syrien, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook