International
URL courte
235
S'abonner

Le président américain Barack Obama a profité du rétablissement des liaisons postales directes entre les Etats-Unis et Cuba pour répondre à une Cubaine qui l’invitait à venir boire un café chez elle.

La veille de sa visite à la Havane, dimanche, le dirigeant américain a pris la plume pour répondre à Ileana Yarza, une Cubaine de 76 ans. Sa lettre a été acheminée par le premier vol direct Etats-Unis-Cuba à voir le jour depuis la révolution cubaine de 1959.

Précédemment, Mme Yarza a envoyé à M.Obama une lettre où elle exprimait sa joie à l'annonce de sa visite et invitait le président pour un café chez elle.

Ileana Yarza, économiste retraitée, a précisé qu'elle avait commencé à écrire à M.Obama pendant sa première campagne électorale et qu'elle lui avait écrit quatre ou cinq lettres depuis, demandant chaque fois que l'embargo américain soit levé.

La Cubaine a avoué avoir été enchantée par les qualités de gentleman du président américain:

"Si j'avais l'occasion de le voir, je lui dirais +je vous admire, je vous respecte, et je crois que vous avez fait quelque chose d'important+ pour régulariser les relations avec Cuba", a-t-elle déclaré.

"On est enthousiaste parce qu'il y a un espoir de voir l'embargo se terminer et parce que les relations pourront reprendre sur la base du respect mutuel, d'accords mutuels. La révolution a aussi amené beaucoup de choses au peuple, et au final le peuple a besoin de présidents qui prennent soin d'eux", explique la Cubaine à Associated Press.

Le service de courrier entre Cuba et les Etats-Unis n'était plus assuré depuis 1963, peu après l'entrée en vigueur de l'embargo américain sur l'île communiste. Néanmoins, les Américains pouvaient envoyer des lettres à Cuba par l'intermédiaire de pays tiers, soit le Canada, le Mexique et le Panama.

Cette visite de deux jours, les 21 et 22 mars, sera une nouvelle étape dans la normalisation des relations américano-cubaines amorcées en juillet dernier, après 50 ans de brouille diplomatique.

Lire aussi:

Obama prévoit une visite historique à Cuba
Le Club de Paris efface 4 mds USD de dette à Cuba
Une ministre US à Cuba pour impulser les relations commerciales
Tags:
courriel, relations diplomatiques, reprise, lettre, Barack Obama, États-Unis, Cuba
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik