Ecoutez Radio Sputnik
    Visite historique: pourquoi Obama se rend-t-il à Cuba?

    Visite historique: pourquoi Obama se rend-t-il à Cuba?

    © REUTERS / Alexandre Meneghini
    International
    URL courte
    3422
    S'abonner

    Le 20 mars, Barack Obama deviendra le premier président américain en exercice à visiter Cuba depuis près de neuf décennies, ce qui serait un pas important pour ces grands ennemis de la guerre froide, qui ont officiellement rétabli leurs relations l'année dernière.

    "Je ne voudrais pas surestimer l'importance de cette visite. Elle arrive au cours de la dernière année d'Obama en fonction", a déclaré à RT l'analyste politique russe Nikolaï Kalashnikov.

    Néanmoins, l'analyste qualifie la visite d'"événement historique".

    "Obama ne pourrait guère influer sur les relations cubano-américaines à ce point. Il s'agit davantage d'un dernier effort pour montrer qu'il a reçu le prix Nobel de la paix pour quelque chose", a ajouté M.Kalachnikov.

    Des experts conviennent que le prochain président des Etats-Unis aura un plus grand rôle à jouer dans l'établissement de l'ordre du jour des relations bilatérales.

    Luis René Fernandez Tabio, professeur d'économie à l'Université de La Havane, souligne qu'aucun changement radical ne se produira. Il sera difficile pour le prochain président américain de renverser la politique de M.Obama, a-t-il affirmé à RT.

    L'analyste en politiques étrangères Jorge Hernandez Martinez de l'Université de La Havane a pour sa part fait remarquer que la visite du chef d'Etat américain pourrait viser à renforcer le Parti démocratique et Hillary Clinton comme sa favorite pour la présidentielle.

    "Si tout va bien et que tous les objectifs sont atteints, Obama va probablement améliorer son image et renforcer la crédibilité du candidat démocrate à la présidence, puisque cette personne sera considérée comme l'une qui continuera la politique d'Obama", a indiqué M.Martinez.

    Le changement soudain de politique de Barack Obama a suscité des controverses. Il n'est pas surprenant de constater que tout le monde aux Etats-Unis n'est content du nouveau cours des choses à Washington dans ses relations avec Cuba, en particulier les républicains.

    Le sénateur de Floride Marco Rubio et le sénateur du Texas Ted Cruz, qui sont candidats à l'investiture républicaine pour la présidence, ont largement critiqué Barack Obama pour ce changement de politique.

    M.Cruz a qualifié cette visite prochaine de vraie erreur, au moment où l'annonce venait d'être faite. Il est toutefois intéressant de noter que MM. Rubio et Cruz ont des origines cubaines.

    Le 20 mars, le numéro un américain mettra pieds sur le sol cubain afin de s'y entretenir avec le Président des conseils d'Etat et des ministres Raul Castro, ce qui est de fait la première visite d'un président américain en exercice à Cuba depuis près de 90 ans.

    Cette visite de deux jours sera une nouvelle étape dans la normalisation des relations américano-cubaines amorcées en juillet dernier, après 50 ans de brouille diplomatique.

    Tête-à-tête Obama/Castro à Cuba pour poursuivre le dégel
    © Sputnik .
    Tête-à-tête Obama/Castro à Cuba pour poursuivre le dégel

    Lire aussi:

    Obama a écrit la première lettre directe à Cuba
    Obama prévoit une visite historique à Cuba
    Cuba rend à Washington son missile égaré
    A Cuba, rencontre historique entre le patriarche Cyrille et le pape François
    Tags:
    relations diplomatiques, visite officielle, Ted Cruz, Marco Rubio, Hillary Clinton, Barack Obama, La Havane, Cuba, Washington, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik