International
URL courte
Attentats à Bruxelles (142)
74356
S'abonner

En déplacement à Amman, la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini n'a pas pu cacher ses larmes lors de sa déclaration sur les attaques terroristes dans la capitale belge.

C'est un "jour très triste pour l'Europe", a déclaré la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini lors d'une conférence de presse tenue mardi à Amman après les attaques de Bruxelles qui auraient fait au moins 34 morts, rapporte la presse internationale.

"L'Europe et sa capitale souffrent de la même douleur que cette région (Proche-Orient, ndlr) a connue et connaît chaque jour. (…) Nous sommes solidaires non seulement avec la souffrance des victimes, mais aussi dans la réaction à ces actes et la prévention ensemble contre la radicalisation et la violence", a souligné la diplomate, émue aux larmes. 

Se trouvant aux côtés du ministre jordanien des Affaires étrangères Nasser Judeh, Mme Mogherini a éclaté en larmes et dû interrompre la conférence de presse. 

Le premier ministre belge Charles Michel a dénoncé en amont les "attentats aveugles violents et lâches" qui ont frappé Bruxelles en deux endroits, dans le hall des départs de l'aéroport international de Bruxelles-Zaventem et dans une rame de métro à la station Maelbeek dans le quartier européen.

Dossier:
Attentats à Bruxelles (142)

Lire aussi:

Le bilan des attentats de Bruxelles s'alourdit à 34 morts
Quand Erdogan prédisait des attentats à Bruxelles
Attentats dans l'aéroport de Bruxelles
Cet homme potentiellement «dangereux» recherché par la police pour avoir enlevé ses enfants - photo
Tags:
émotions, attentat, victimes, Nasser Judeh, Charles Michel, Federica Mogherini, Bruxelles, Amman, Jordanie, Europe, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook