Ecoutez Radio Sputnik
    Les suspects des attentats de Bruxelles

    Lachraaoui, suspect des attentats de Paris, est le 2e kamikaze de Bruxelles

    © REUTERS / CCTV
    International
    URL courte
    Attentats à Bruxelles (142)
    527

    Najim Lachraaoui serait mort, selon une source policière. Il serait le deuxième kamikaze de l'aéroport de Bruxelles-Zaventem.

    Najim Lachraaoui serait mort et il serait le deuxième kamikaze de Zaventem, rapporte Standaard, se référant à une information provenant de source policière mais pas encore officiellement confirmée. 

    L'ADN de Lachraaoui avait été retrouvée sur l'explosif utilisé lors des attaques terroristes à Paris le 13 novembre dernier. 

    La conférence de presse du parquet fédéral belge a permis d’en savoir plus sur les circonstances et les auteurs des attentats survenus le mardi 22 mars à l'aéroport de Bruxelles-Zaventem et dans la station de métro Maelbeek.  

    Comme annoncé par plusieurs médias mercredi matin, les frères El Bakraoui font bien partie des auteurs des attaques terroristes perpétrées mardi à Bruxelles. Ibrahim El Bakraoui est ainsi l’un des kamikazes des attentats de Zaventem, tandis que son frère s’est fait exploser dans un métro, à la station Maelbeek.  

    Najim Laachraoui, âgé de 24 ans et parti en Syrie en février 2013, avait été contrôlé sous la fausse identité de Soufiane Kayal début septembre à la frontière austro-hongroise en compagnie de Salah Abdeslam, suspect clé des attentats de Paris arrêté vendredi dernier à Bruxelles, et de Mohamed Belkaïd, un Algérien de 35 ans abattu par la police mardi à Forest.

    Dossier:
    Attentats à Bruxelles (142)

    Lire aussi:

    Attentats de Bruxelles: 31 morts et 270 blessés, selon le dernier bilan officiel
    Attentats de Bruxelles: le 3e suspect toujours en fuite
    Attentats de Bruxelles: arrestation du "troisième homme", selon les médias
    Tags:
    Najim Laachraoui, kamikaze, ADN, attentat, Ibrahim El Bakraoui, Salah Abdeslam, Bruxelles, Syrte, Belgique, Paris
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik