International
URL courte
Attentats à Bruxelles (142)
15222
S'abonner

Une éditrice de Berlin a reconnu le Syrien qui apparait sur la photo avec la chancelière et a déclaré qu'il n'était pas lié aux attentats de Bruxelles.

Le jeune homme qui a pris un selfie avec la chancelière allemande Angela Merkel n'est pas un des auteurs des attentats qui ont récemment frappé la capitale belge, rapporte le portail allemand MMnews.

Le jeune qui figure sur la photo avec la chancelière est Anas Mondamani, Syrien de 18 ans, qui a été hébergé par une famille berlinoise, a déclaré au portail Kerstin Hack, éditrice et femme de lettres allemande qui connaît de près les gens aidant ce réfugié syrien.

Les médias ont plus tôt rapporté qu'en se prenant en septembre dernier en photo avec des migrants arrivés en Allemagne, Mme Merkel avait posé sur un cliché avec l'un des terroristes de Bruxelles. Ces informations ont commencé à circuler dans la presse après la publication de la photo de Najim Lachraaoui, un des deux terroristes-kamikaze présumés ayant actionné sa charge explosive à l'aéroport de Bruxelles.

Le matin du 22 mars, une double explosion s'est produite à l'aéroport international de Bruxelles, puis une autre à la station de métro Maelbeek. Selon l'Intérieur belge, ce sont les frères El Bakraoui qui ont effectué les attentats suicides. Selon des rapports récents, l'attaque au cœur de l'Union Européenne a tué 33 personnes et plus de 300 ont été blessées.

Dossier:
Attentats à Bruxelles (142)

Lire aussi:

Attentats à Bruxelles: le troisième suspect identifié
Orphée, rescapée de Bruxelles: "j'espère que mon fils n'aura pas de haine"
Hollande: le réseau des attentats de Paris et Bruxelles "en voie d'être anéanti"
Attentat de Bruxelles : quand un hôtel se transforme en hôpital
Les hommages en mémoire des victimes des attentats de Bruxelles
Tags:
suspect, attentat, terrorisme, Angela Merkel, Bruxelles, Berlin, Belgique, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook