Ecoutez Radio Sputnik
    Egyptair Airbus A320

    Des années 1990 à nos jours: retour sur les plus grands détournements d'avion

    © REUTERS / Yiannis Kourtoglou
    International
    URL courte
    235
    S'abonner

    Un Airbus A320 de la compagnie EgyptAir a été détourné mardi 29 mars vers l'aéroport chypriote de Larnaca.Le journal en ligne russe Lenta.ru a répertorié les cas les plus retentissants de ces vingt dernières années – des tragédies personnelles à la tragi-comédie, en passant par le véritable terrorisme.

    17 février 2014. Pendant le vol Addis-Abeba — Rome — Milan, le second pilote d'un Boeing 767 d'Ethiopian Airlines a attendu que le commandant de bord quitte la cabine pour s'y enfermer et détourner l'avion à destination de Genève. 193 passagers et 8 membres d'équipage se trouvaient à bord avec lui. Arrivé au-dessus de la ville, il a contacté les autorités pour demander l'asile politique. L'avion s'est posé avec une réserve de 10 minutes de carburant, puis le pirate de l'air s'est rendu aux autorités et a été condamné à 20 ans de prison.

    19 avril 2009. Un Boeing 737 de la compagnie canadienne CanJet a été détourné avant son décollage de l'aéroport jamaïcain de Montego Bay par un passager armé, qui avait réussi à s'introduire à bord avec un pistolet. 182 personnes se trouvaient à l'intérieur. Le preneur d'otages a exigé de partir à Cuba et après plusieurs heures de négociations, il a relâché les passagers mais a continué de retenir les membres d'équipage. Les forces spéciales jamaïcaines ont finalement pris l'avion d'assaut. Personne n'a été blessé.

    11 septembre 2001. C'est le plus grand cas de détournement d'avions de l'histoire de l'aviation civile: ce jour-là, des terroristes d'Al-Qaïda ont pris le contrôle de quatre avions des compagnies United Airlines et American Airlines. Deux d'entre eux ont percuté les tours du World Trade Center de New York, un autre s'est écrasé sur le bâtiment du Pentagone, le dernier a fini sa course en Pennsylvanie après que les passagers ont tenté de casser la porte de la cabine des pilotes, où s'étaient enfermés les terroristes.

    15 mars 2001. Un Tu-154 de la compagnie Vnukovo Airlines se rendant d'Istanbul à Moscou a été détourné par trois Tchétchènes, qui ont exigé de mettre le cap sur l'Arabie saoudite. 174 personnes se trouvaient à bord. Après l'atterrissage à Médine pour un ravitaillement, les plans des terroristes ont changé: ils ont décidé de partir en Afghanistan puis ont commencé à menacer de faire exploser l'avion. Les forces spéciales saoudiennes ont pris l'appareil d'assaut — un passager turc et l'hôtesse de l'air Ioulia Fomina ont péri dans l'attaque. Un terroriste a été tué.

    Egyptair Airbus A320
    © REUTERS / Yiannis Kourtoglou
    25 mai 2000. Le vol de la compagnie Philippine Airlines (A330) Davao-Manille a été détourné peu de temps avant l'atterrissage par un homme armé d'une grenade et d'un pistolet. 278 personnes et 13 membres d'équipage se trouvaient à bord. Le pirate de l'air a ordonné aux passagers de déposer tous les objets de valeur dans un sac, après quoi il a imposé aux pilotes de réduire l'altitude et d'ouvrir la trappe pour qu'il puisse sauter avec un parachute artisanal. Au dernier moment, le voleur a paniqué et a été poussé par un membre d'équipage alors que l'avion se trouvait à 1 800 mètres du sol. Le corps du "cambrioleur" a été retrouvé trois jours plus tard à 70 km de Manille.

    24 décembre 1999. L'avion A300 de la compagnie Indian Airlines Katmandu-New Delhi transportant 176 passagers et 15 membres d'équipage a été détourné par des membres du groupe extrémiste pakistanais Harakat ul-Mujahidin. Les terroristes ont d'abord détourné l'avion vers Amritsar en Inde, puis à Lahore au Pakistan, avant Dubaï (où ils ont relâché 27 passagers) et Kandahar en Afghanistan. Les otages ont été libérés et le gouvernement taliban a donné 10 heures aux pirates de l'air pour quitter l'Afghanistan.

    23 juillet 1999. Le détournement du Boeing 747 de la compagnie All Nippon Airways transportant 503 passagers et 14 membres d'équipage à bord a eu lieu 25 minutes après le décollage de Tokyo, quand un passager armé d'un couteau de cuisine s'est introduit dans la cabine de pilotage. Le commandant de bord a eu le temps de rapporter le détournement par radio avant d'être poignardé. Le pirate de l'air a tenté de piloter l'avion avant d'être maîtrisé par les autres membres d'équipage. L'avion est finalement revenu à Tokyo. L'enquête a révélé que le pirate de l'air de 29 ans était sous l'emprise d'une forte dose d'antidépresseurs et avait l'intention de passer en volant sous le Rainbow Bridge, qui surplombe la baie de Tokyo.

    3 septembre 1996. Un Tu-154 de la compagnie bulgare Hemus Air transportant 150 passagers et 8 membres d'équipage a été détourné entre Beyrouth et Varna. Le pirate de l'air (un Palestinien) avait ordonné de voler à destination de la Norvège. Après l'atterrissage à Oslo, il s'est rendu aux autorités et demandé l'asile politique. Au tribunal, il a mis en avant sa démence mais a tout de même écopé de quatre ans de prison avant d'être rapatrié au Liban.

    24 décembre 1994. Un A300 d'Air France (220 passagers et 12 membres d'équipage) reliant Alger et Marseille a été détourné par quatre terroristes du Groupe islamique armé. Les terroristes avaient l'intention de percuter la Tour Eiffel de Paris. L'avion détourné avait décollé d'Alger dans la soirée du 25 décembre et avant d'atterrir le 26 décembre pour un ravitaillement à Marseille, où l'appareil a été pris d'assaut. Trois passagers sont morts (tués en Algérie), et les forces spéciales ont abattu les quatre terroristes.

    Lire aussi:

    Vol EgyptAir détourné: au moins 4 nouvelles personnes quittent l'avion
    A320 détourné: le pirate de l'air arrêté
    Un Airbus A320 détourné sur un aéroport de Chypre
    La Russie envoie des systèmes antiaériens en Syrie
    Tags:
    attentats du 11 septembre 2001, vol, avions, Boeing 747, Tu-154, Airbus A330, Airbus A320
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik