International
URL courte
L'Etat islamique (2014) (1131)
20326
S'abonner

Le groupe terroriste Daech a transféré ses postes clés de commandement dans les hôpitaux et les centres médicaux de la province irakienne de Kirkouk, selon un militaire irakien.

Dans la province irakienne de Kirkouk, les djihadistes de Daech ont déplacé leurs centres de commandement dans les hôpitaux pour se servir des malades et du personnel comme boucliers humains, a annoncé un chef des milices d'autodéfense irakiennes, Jaber al-Mamouri.

"Le groupe terroriste Daech a transféré ses postes clés de commandement dans les hôpitaux et les centres médicaux de la province irakienne de Kirkouk, afin de transformer la population civile en boucliers humains contre les frappes aériennes des forces gouvernementales", a déclaré le responsable, cité par la chaîne télévisée Press TV.

Les djihadistes ont notamment occupé la plus grande partie de l'hôpital central de la ville de Hawija, transformé en état-major. Par ailleurs, ils se servent d'ambulances pour acheminer leurs combattants sur la ligne de front et transporter des munitions en provenance de Mossoul.

La chaîne a également annoncé la mort de 15 personnes à Mossoul, exécutées sur une chaise électrique par les djihadistes qui les avaient accusées d'espionnage en faveur du gouvernement irakien.

Un camp de Daech
© AP Photo / AP Photo via militant website, File

Par ailleurs, une source au sein des milices d'autodéfense a déclaré mercredi que les djihadistes de Daech avaient fusillé 35 habitants de la ville d'Al-Fallujah (province d'Anbar), qui essayaient de fuir l'occupation.

Le 26 mars, le président américain Barack Obama a déclaré que les opérations aérienne et terrestre ont privé Daech de 40% des territoires occupés en Irak.

Dossier:
L'Etat islamique (2014) (1131)

Lire aussi:

A Mossoul, l’armée irakienne passe à l’action face à Daech
L'Irak utilisera de nouvelles armes pour reprendre Mossoul à Daech
Plus de 20.000 manifestants pour réclamer justice pour Adama, des gaz lacrymogènes tirés
«Folie furieuse de Macron», «idéologie des eurodingos»: bientôt un impôt européen?
Tags:
Falloujah, bouclier humain, hôpital, Etat islamique, Jaber al-Mamouri, Kirkouk, Mossoul, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook