Ecoutez Radio Sputnik
    Des démineurs russes

    Des sapeurs russes et leurs chiens arrivent en Syrie pour déminer Palmyre

    © Photo. Ministère des situations d'urgence russe
    International
    URL courte
    22582

    Les premiers groupes de sapeurs du génie russe sont arrivés en Syrie avec leurs chiens et robots démineurs. Ils ont pour mission de débarrasser de ses mines la ville de Palmyre récemment reprise par l'armée syrienne aux terroristes de l'Etat islamique (Daech).

    La superficie à déminer constitue plus de 180 hectares d'espaces historiques et résidentiels.

    Avant de se rendre en Syrie, les militaires russes avaient suivi, dans les environs de Moscou, une formation portant sur les particularités du déminage dans la partie historique de Palmyre.

    La cité historique de Palmyre libérée des terroristes
    © Sputnik . Mikhail Voskresenskiy
    "Les groupes de sapeurs ont été acheminés en Syrie par des avions de transport An-124 Rouslan et Il-76", lit-on dans un communiqué du ministère russe de la Défense. Selon une source diplomatique, près de 100 spécialistes prennent part à l'opération. Cette dernière débutera la semaine prochaine et devrait s'étaler sur plusieurs mois.

    D'après le chef du département "opérations" de l'état-major général russe, Sergueï Roudskoï, les sapeurs disposent de détecteurs électromagnétiques des mines, de détecteurs des lignes de commande des détonateurs, de détecteurs des mines à influence et d'autres équipements permettant de remplir les missions assignées. Le groupe comprend également des chiens entraînés à rechercher des engins explosifs.

    "Les travaux de déminage sont compliqués par le fait qu'en plus des mines classiques de fabrication industrielle, les formations terroristes ont laissé un grand nombre d'engins explosifs artisanaux", a déclaré Sergueï Roudskoï. C'est la raison pour laquelle les secteurs les plus dangereux seront traités au moyen de robots spécialisés.

    La ville de Palmyre a été envahie par l'Etat islamique le 21 mai 2015. Peu de temps après, les djihadistes ont commencé à détruire ce site historique inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.

    Fin mars, l'armée syrienne a pris d'assaut la ville. Lancée le 24 mars, l'offensive des troupes de Damas s'est achevée le 27 mars avec la libération complète de Palmyre, la "perle" du désert syrien.

    Lire aussi:

    Syrie: l'armée commence le déminage de Palmyre
    Sapeurs russes avant le départ à Palmyre
    Reprise de Palmyre et l’hypocrisie des élites occidentales
    Tags:
    déminage, Il-76, An-124, ministère russe de la Défense, Sergueï Roudskoï, Palmyre, Moscou, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik