International
URL courte
6240
S'abonner

L’armée de l’air des Etats-Unis a déployé en Islande et aux Pays-Bas un groupe d'avions de chasse F-15 en raison de "l'activité des militaires russes" dans la région, rapporte dimanche la chaîne de télévision CNN.

"Les Etats-Unis déploient 12 F-15C Eagles et environ 350 hommes du 131e escadron de chasse basé dans le Massachusetts et du 194e escadron de chasse basé en Californie", indique une déclaration de l’US Air Force.

Comme attendu, le contingent restera en Europe jusqu'à la fin septembre. Il a été annoncé officiellement que cette mesure visait à démontrer la volonté des Etats-Unis d'assurer "la liberté et la sécurité" en Europe.

D'autre part, des experts signalent que le Pentagone transfère ces unités en raison de "l'activité des forces russes".

"La Russie multiplie les patrouilles dans l'Atlantique nord avec ses chasseurs, bombardiers et sous-marins. Cela a suscité une attention supplémentaire et a entraîné la nécessité pour l'Otan d'être présente dans la région", a déclaré le directeur de l'Initiative de sécurité transatlantique au sein du Conseil de l'Atlantique nord (Transatlantic Security Initiative Atlantic Council) Magnus Nordenman, cité par CNN.

La chaîne signale qu'un transfert similaire d’unités aériennes américaines en Finlande a eu lieu dans le cadre de l'opération Atlantic Resolve en 2014 en vue de rassurer les alliés suite aux déclarations de l'Occident d'après lesquelles les militaires russes seraient intervenus dans le conflit en Ukraine. La chaîne ajoute que, pendant la guerre froide, les Etats-Unis avaient utilisé la base militaire en Islande en tant que point stratégique au milieu de l'Atlantique.

Le ministère russe de la Défense a déclaré à maintes reprises que tous les vols des avions de combat russes ont été et sont effectués en stricte conformité avec les règles internationales relatives à l'utilisation de l'espace aérien au-dessus des eaux internationales et qu'ils se sont toujours déroulés sans que les frontières des Etats étrangers ne soient violées.


Lire aussi:

Otan: la Force de réaction rapide ne fait pas le poids face à la Russie
L'Otan veut augmenter les effectifs de sa force de réaction rapide
Finlande: pas de force de réaction rapide à la frontière avec la Russie
Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Tags:
OTAN, menaces, avions militaires, F-15C Eagle, Atlantic Resolve 2015 (exercices), Magnus Nordenman, Californie, Massachusetts, Pays-Bas, Islande, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook