International
URL courte
Attentats à Bruxelles (142)
4141
S'abonner

Parmi les personnes inculpées figure le Belgo-Marocain Mohamed Abrini, "l'homme au chapeau" impliqué dans les explosions à l'aéroport de Bruxelles.

Les autorités belges ont inculpé samedi quatre des six personnes appréhendées vendredi en Belgique pour participation à une organisation terroriste et assassinats terroristes, a annoncé le parquet fédéral belge.

Parmi les personnes inculpées figurent le Belgo-Marocain Mohamed Abrini, un des fugitifs les plus recherchés en Europe qui serait impliqué dans les attentats de Paris et de Bruxelles, un certain Oussama Krayem, qui se trouvait dans la station de métro de Maelbeek au moment de l'attaque du 22 mars, un Rwandais, Hervé B. M., et un Bruxellois, Bilal El Makhoukhi.

Deux autres hommes interpellés vendredi ont été inculpés et placés sous mandats d'arrêt.

Mohamed Abrini, interpellé vendredi à Anderlecht, a avoué samedi aux enquêteurs qu'il était bien "l'homme au chapeau" qui avait accompagné les kamikazes à l'aéroport de Zaventem le 22 mars dernier.

Les arrestations de ces personnes ont été suivies de plusieurs opérations des forces de police belges: à Anderlecht, au lieu de résidence présumé de Mohamed Abrini, à Laeken au logement d'Hervé B. M., et au logement de Bilal El Makhoukhi.

Ni arme ni explosif n'ont été découverts, selon le parquet.

Une série d'explosions, dont l'une au moins serait l'œuvre d'un kamikaze, ont frappé le 22 mars l'aéroport et le métro de Bruxelles, faisant, selon le dernier bilan, 31 morts et environ 340 blessés. 

Le 13 novembre 2015, la France a été secouée par une série d'attaques d'une ampleur sans précédent. Des assaillants ont tué 130 personnes et en ont blessé 352 autres à six endroits distincts, notamment au Bataclan, une salle de spectacles de la capitale. 

Cette vague d'attentats a été revendiquée par le groupe terroriste Daech (Etat islamique).

Dossier:
Attentats à Bruxelles (142)

Lire aussi:

L'arrestation de Mohamed Abrini confirme le lien entre les attentats de Paris et Bruxelles
Attentats de Bruxelles: un kamikaze travaillait au Parlement européen
Plusieurs terroristes liés aux attentats de Paris et Bruxelles toujours en fuite
Pfizer n'est «pas certain» que son vaccin stoppe la transmission du Covid-19
Tags:
inculpation, lutte antiterroriste, enquête, attentat, attentats de Bruxelles, Parquet fédéral belge, Oussama Krayem, Bilal El Makhoukhi, Mohamed Abrini, Bruxelles
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook