Ecoutez Radio Sputnik
    En Turquie, des internautes emprisonnés pour insultes contre Erdogan

    En Turquie, des internautes emprisonnés pour insultes contre Erdogan

    © AP Photo / File
    International
    URL courte
    Affaire Böhmermann (28)
    17022
    S'abonner

    La campagne des autorités turques contre les internautes récalcitrants se poursuit.

    En Turquie, cinq personnes ont été emprisonnées pour avoir «insulté» le président turc Recep Tayyip Erdogan, rapporte Reuters.

    Ces cas font partie d'une campagne de poursuites judiciaires menée par le chef de l'Etat turc contre ses opposants dans ce pays.

    Tous les cinq hommes incarcérés, originaires de la province de Sanliurfa (sud de la Turquie), sont accusés d'avoir injurié le président turc sur les réseaux sociaux, rapporte l'agence de presse Dogan.

    Les procès pour injure envers Erdogan se sont multipliés depuis son élection à la tête de l'Etat en août 2014.

    Auparavant, il a été annoncé qu'environ 2.000 citoyens turcs, dont des femmes, faisaient l'objet de procédures pénales pour offense à l'encontre d'Erdogan. 

    Le président turc Recep Tayyip Erdogan
    © AP Photo / Basin Bulbul / Presidential Press Service
    Les sanctions prononcées pour ce délit se limitent dans la plupart des cas à des peines de prison avec sursis. Cependant, en  janvier dernier, une femme a été condamnée à onze mois de prison ferme pour un geste obscène à l'endroit d’Erdogan lors d'une manifestation en mars 2014.

    Par ailleurs, il n'est pas nécessaire d'aller jusqu’à offenser le chef d'Etat turc pour se faire arrêter dans ce pays. Toujours en janvier, M.Erdogan a initié les procédures judiciaires contre des chercheurs et académiciens pour avoir signé une pétition demandant d'arrêter l'opération militaire contre les Kurdes dans le sud-est du pays. Certains d'entre eux ont été arrêtés. 


    Dossier:
    Affaire Böhmermann (28)

    Lire aussi:

    Erdogan, un géant aux pieds d’argile
    L'Occident doit prendre ses distances avec la Turquie d'Erdogan
    Turquie: trois journalistes condamnés pour offense au président
    Tags:
    offense, président, Recep Tayyip Erdogan, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik