International
URL courte
Crise migratoire (789)
10202
S'abonner

L'UNHCR a demandé à la Turquie de lui fournir des informations sur d'éventuelles morts de réfugiés causées par les bombardements.

Le Haut commissariat de d'Onu pour les réfugiés (UNHCR) a demandé à la Turquie de lui fournir des informations sur les éventuelles morts de réfugiés à la frontière turco-syrienne, a annoncé le porte-parole de l'UNHCR William Spindler.

"Nous avons demandé aux autorités turques de répondre aux allégations selon lesquelles des réfugiés seraient morts suite à des bombardements, ces informations émanant d'organisations humanitaires", a indiqué le porte-parole.

Il a ajouté que l'UNHCR ne s'occupait pas de possibles violations du cessez-le-feu en Syrie ou de tirs turcs visant le territoire syrien. Toutefois, suite à l'annonce d'éventuelles morts parmi les réfugiés causées par ces tirs, la demande a été adressée à Ankara.

"La situation concernant les pilonnages à Alep et dans les régions nord de la Syrie est alarmante. Nous sommes préoccupés par les informations annonçant la mort de réfugiés et de migrants", a souligné le porte-parole de l'UNHCR.

Dossier:
Crise migratoire (789)

Lire aussi:

Daech s'empare de cinq nouveaux villages près d’Alep
10.000 terroristes du Front al-Nosra se sont regroupés près d’Alep
L'opération à Alep déterminera l'avenir de la Syrie
Un gendarme frappé à la tête lors d’une bagarre dans le Gard
Tags:
Syrie, Turquie, Alep, William Spindler, L'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), réfugiés, migrants, crise migratoire
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook