Ecoutez Radio Sputnik
    La Maison Blanche, Washington, D.C.

    Syrie: les USA s'opposent à la création d'une zone d'exclusion aérienne

    © Flickr/ Gage Skidmore
    International
    URL courte
    Trêve en Syrie (2016) (220)
    4095721638

    L'administration américaine s'oppose à la mise en place d'une zone d'exclusion aérienne en Syrie, a affirmé le porte-parole de la Maison Blanche Josh Earnest.

    Selon lui, l'instauration d'une telle zone serait contraire aux intérêts de Washington.

    "Il ne fait aucun doute que cette mesure exigerait l'utilisation de forces terrestres, ce qui — et le président [Barack Obama] en est convaincu — ne répond pas aux intérêts de notre sécurité nationale", a déclaré M. Earnest lors d'un point de presse.

    D'après lui, une telle zone serait d'autant plus inutile que le groupe terroriste Etat islamique (Daech) lance ses attaques sans faire appel à l'aviation.

    Le porte-parole a en outre souligné que pour améliorer la situation humanitaire en Syrie, il était beaucoup plus important de respecter le cessez-le-feu. Selon lui, la trêve actuelle a permis de faire plus en deux mois que durant toutes les années écoulées depuis le début de la guerre civile.

    Un autre moyen important de régler les problèmes en Syrie consiste à trouver une solution politique au conflit entre le gouvernement et l'opposition.

    "La mise en place d'une zone d'exclusion aérienne ne nous rapproche pas du  règlement de ces problèmes. En réalité, cette zone ne ferait que diviser la Syrie. Les Etats-Unis et d'autres pays qui se penchent sur les problèmes syriens se fixent pour but de conserver les frontières actuelles de cet Etat, même s'il subit aujourd'hui tant de bouleversements", a conclu le porte-parole de la Maison Blanche.

    La position de Washington tranche manifestement avec celle de l'Union européenne qui juge nécessaire d'instaurer une zone d'exclusion aérienne pour mettre un terme à la guerre en Syrie. Cette idée a été soutenue notamment par la chancelière allemande Angela Merkel, qui propose de mettre en place une telle zone dans certaines régions de la Syrie afin que les réfugiés puissent se sentir en sécurité.

    Dossier:
    Trêve en Syrie (2016) (220)

    Lire aussi:

    Syrie: Clinton veut une zone d’exclusion pour faire pression sur la Russie
    Syrie: Washington pas en mesure de créer une zone d’exclusion aérienne
    Etats-Unis: débats houleux sur une zone d'exclusion aérienne en Syrie
    Tags:
    zone d'exclusion aérienne, Département d'Etat des Etats-Unis, présidence américaine, Barack Obama, Angela Merkel, Josh Earnest, Allemagne, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • OAK
      L'aviation est une arme que Daesh ne maîtrise pas. Pourquoi vouloir s'en priver ?
      J'ai un peu de mal à suivre le raisonnement de Merkel.
    • JM
      Personnellement, je suis pour une zone d'exclusion aérienne... mais au-dessus de la Turquie, afin d'éviter les trafics de pétrole, d'armes et de combattants.
    • avatar
      grandloup74
      1 l'avis des u.s, on s'en contrefout
      2 et en quel honneur ils donnent leur avis concernant une zone située à 10000 km de leurs frontieres ?
      3 ils n'ont aucun moyen de decider cette zone sous controle russe, alors pour sauver leur vanité maladive, ils font comme si c'etait leur choix ! Quelle bande de guignols !!!!
    • avatar
      RasPoutine
      Je n'y crois à aucun moment, que les états-unis soient opposés à tout démantèlement ou partition de la Syrie
    • Dolinduz
      Les USA rejetteront par principe toute initiative ne venant pas d'eux.
      Surtout si celle-ci peut nuire aux intérêts de la Turquie.
    • mic.dior
      Les US n'ont rien à dire sur la Syrie, ce ne sont pas encore les maîtres du Monde. un jour ils recevront la dégelée qu'ils méritent. Qu'ils aillent se faire voir ailleurs où ils ont fichu une sacrée pagaille. Il ne faut pas avoir peur d'eux je peux vous l'affirmer qu'ils sont nuls en tant que force militaire malgré leur vantardise et leur matériel assez performant mais qui ne résistera pas à celui des russes.
    • factalen réponse àOAK(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      OAK,
      Voyons, rappelez-vous la Libye ! Le but est simplement d'empêcher les avions d'Assad et les avions Russes de nettoyer la Syrie. Et, cerise sur le gâteau, l'exclusion aérienne s'était transformée en exclusion terrestre en Libye. Merkel et Hollande souhaitent la même chose. Mais la Russie y est franchement hostile cette fois-ci, et Washington a conscience que ça n'est pas réalisable. Obama étant un peu moins va-t-en guerre que Bush ou McCain.
    • factalen réponse àmic.dior(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      mic.dior,
      Ils martyrisent les petits Etats et font beaucoup de bruit pour tenter d'effrayer les gros. Ils s'amusent aussi à semer la pagaille chez ceux qu'ils jugent trop gros pour attaquer de manière loyale. En effet, militairement, depuis 1945 ou la prise de Grenade, c'est zéro.
    • mic.dioren réponse àfactal(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      factal, Salut ! D'accord avec vous. Je suis un vétéran et il m'est arrivé de faire chier dans son froc un commandant US. Il est bien dommage que je sois trop vieux car je serais dans un char T90 en Syrie.
    • avatar
      serge.peon-2
      Et que fait l'ONU ?

      Il me semble avoir compris que nul force militaire ne peut intervenir dans un pays souverain sans en avoir été invité par ce pays en question.

      La Syrie est un pays souverain, les Russes sont intervenus sur demande du gouvernement légitime, aucun autre pays ne peux intervenir alors la question présente est nulle.
      Quant a évoquer les contestations sur le gouvernement Syrien présent, il est pas plus pire que d'autre dans cette région. Il doit certainement avoir un problème de tuyaux pétrolier sous jasent.
    • normandieniemenen réponse àserge.peon-2(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      serge.peon-2, les projets et les tracés d'oleoducs concurrents sont a l'origine de la guerre en syrie ,du coup d'etat en ukraine et actuellement des troubles dans les balkans
    • avatar
      nselou1
      Opposition à une exclusion aérienne équivaudrait à lever la surveillance des S-400 , ce qui permettrait à la coalition de bombarder les zones gouvernementales c'est ça ?
    Afficher les nouveaux commentaires (0)