Ecoutez Radio Sputnik
    Police belge

    Un des terroristes de Bruxelles apparaît dans un documentaire sur l'intégration

    © AP Photo / Alastair Grant
    International
    URL courte
    Attentats à Bruxelles (142)
    4319
    S'abonner

    Osama Krayem, soupçonné d'être impliqué dans les attentats de Paris et de Bruxelles et de faire partie d’un réseau terroriste, a participé à la réalisation d’un documentaire sur l'immigration réussie à Malmö.

    Osama Krayem, un Suédois d'origine syrienne âgé de 23 ans, a été arrêté plus tôt dans le mois avec Mohamed Abrini, terroriste connu comme étant "l'homme au chapeau" des attentats de l’aéroport de Bruxelles.

    Osama Krayem a été accusé de "meurtres terroristes" et serait impliqué dans les préparatifs de l'attaque de Bruxelles, notamment celle du métro.

    Le journal suédois Aftonbladet a rapporté vendredi que Krayem avait tourné en 2005 dans un documentaire qui montrait comment le sport avait contribué à l'intégration des immigrants à Malmö (Sud de la Suède).

    Dans ce film sur le sport et l'intégration, intitulé "Without Borders" (Sans Frontières), on peut voir un enfant de 11 ans expliquer comment l'équipe de Malmö l'avait aidé à s'intégrer dans la société suédoise. Ce film montre "le rôle essentiel du sport pour l'intégration" à travers l'exemple des "fils fous de football " de la famille Krayem, les protagonistes du documentaire.

    "Nous voulions montrer l'importance de l'intégration. Les garçons devaient fréquenter l'association pour voir ce que les autres Suédois faisaient et comprendre que les associations de football étaient importantes pour l'intégration et donnaient un accès à l’emploi", a déclaré au sujet du film Christer Girke, directeur du marketing pour le club de football de Malmö. 

    Il a également souligné que le père d'Osama Krayem voulait que son fils intègre la société suédoise et a quitté Rosengard, un quartier de Malmö essentiellement peuplé d’immigrés, pour s’installer dans le quartier plus diversifié d'Oxie, situé à la périphérie de la ville.

    "J'avais l'impression que le père était convaincu qu'il fallait quitter Rosengard et je sais qu'ils l'ont finalement fait pour que leurs enfants puissent être inscrits dans l'école d’Oxie, considérée comme meilleure", a déclaré M.Girke. 

    "Osama était maussade et était toujours en arrière-plan. Mais c’était un bon joueur. Il n'a jamais posé de problèmes", a-t-il ajouté.

    Osama Krayem a réussi à obtenir en 2013 un emploi au conseil municipal de Malmö en tant que stagiaire en gestion.

    Mais en juin 2014, il a disparu sans avertissement. Un ami de la famille a déclaré au journal que peu de temps avant de disparaître, Osama Krayem avait commencé à s'habiller différemment. 

    "Plus traditionnellement, je dirais. Il a commencé à porter la barbe. Il a dit que tout allait bien quand je lui ai demandé", a-t-il dit.

    En janvier 2015 il est apparu dans des photos de djihadistes en Syrie postées sur Facebook. Il est ensuite retourné en Europe via la Grèce, en se présentant comme un migrant.

    En septembre 2015, il a été enregistré comme migrant sur l'île grecque de Leros. En Octobre, il était de retour en Europe continentale et a été recruté dans un hôtel de la ville allemande d'Ulm par Salah Abdeslam, un des coordinateurs des attentats du 13 novembre à Paris.

    La famille d'Osama Krayem a confirmé au journal local que leur fils apparaissait bien dans le documentaire.

    Une série d'explosions, dont l'une au moins serait l'œuvre d'un kamikaze, ont frappé le 22 mars l'aéroport et le métro de Bruxelles, faisant, selon le dernier bilan, 35 morts et environ 340 blessés. 

    Le 13 novembre 2015, Paris a été secoué par une série d'attaques d'une ampleur sans précédent. Des assaillants ont tué 130 personnes et en ont blessé 352 autres à six endroits distincts, notamment au Bataclan, une salle de spectacles de la capitale. Cette vague d'attentats a été revendiquée par le groupe terroriste Daech (Etat islamique).

    Dossier:
    Attentats à Bruxelles (142)

    Lire aussi:

    Attentats de Paris: comment la France et la Belgique collaborent?
    Cinq suspects interpellés au Royaume-Uni pour préparatifs d'attentats
    Les islamistes promettent des attentats au Brésil
    Tags:
    cinéma, attentat, intégration, terrorisme, attentats de Bruxelles, Etat islamique, Osama Krayem, Belgique, Suède
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik