International
URL courte
Le Royaume-Uni en attente du référendum sur le Brexit (2015) (77)
122013
S'abonner

Les Ecossais se sont prononcés en faveur du maintien du pays dans le Royaume-Uni, mais si la Grande-Bretagne sort de l'Union européenne, elle sera obligée d'organiser un nouveau référendum d'indépendance, a déclaré le chef du Parti national écossais.

L'Ecosse doit avoir le droit d'organiser un nouveau référendum d'indépendance en cas de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, a déclaré dimanche Nicola Sturgeon, chef du Parti national écossais (SNP).

Selon la dirigeante du parti, si le Brexit est contraire aux attentes du peuple écossais, le pays organisera ce référendum.

Elle a également ajouté qu'un nouveau référendum aurait lieu, si les Ecossais ont changé d'avis depuis 2014 et si la plupart d'entre eux souhaitent que l'Ecosse soit indépendante. 

Nicola Sturgeon avait déjà déclaré auparavant que le SNP se battrait pour organiser un nouveau référendum, mais n'envisageait pas de faire pression sur les Ecossais.

55% des Ecossais se sont prononcés en faveur du maintien du pays dans le Royaume-Uni en septembre 2014. Cependant, plus de la moitié d'entre eux voteraient pour l'indépendance en cas de nouveau référendum.

La nouvelle stratégie du SNP sera mise en place l'été prochain après les élections législatives régionales et le référendum sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Nicola Sturgeon a déclaré par le passé qu'un nouveau référendum d'indépendance se tiendrait si les Ecossais se prononçaient pour le maintien de la Grande-Bretagne dans l'Union européenne alors que les autres régions votaient pour le Brexit. 

Le dernier sondage ICM montre que les eurosceptiques devancent les partisans du maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne de trois points. Réalisée dix semaines avant le référendum, l'enquête fait apparaître que 43% des Britanniques prônent le maintien dans l'UE, alors que 46% se prononcent en faveur du Brexit et 11% demeurent indécis.

Mick Jagger
© REUTERS / Ueslei Marcelino

Les experts estiment qu'un retournement aussi rapide de l'opinion publique est lié à la crise migratoire en Europe. Le nombre d'incidents liés aux immigrés clandestins, notamment dans la ville de Calais, proche des îles britanniques, a conduit bon nombre d'Anglais à remettre en cause les avantages d'une Europe unie.

La décision concernant l'appartenance du Royaume-Uni à l'Union européenne doit être prise à l'issue d'un référendum qui se tiendra le 23 juin.

Dossier:
Le Royaume-Uni en attente du référendum sur le Brexit (2015) (77)

Lire aussi:

FMI: la faillite de la Grèce pourrait coïncider avec le Brexit
De plus en plus de Britanniques favorables au Brexit
Un Brexit coûterait très cher au Royaume-Uni
L'ancien Président français Valéry Giscard d'Estaing est décédé
Tags:
indépendance, référendum, Parti national écossais (SNP), Nicola Sturgeon, Écosse, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook