Ecoutez Radio Sputnik
    Haut-Karabakh

    Haut-Karabakh: Poutine initie les pourparlers de paix

    © Sputnik. Iliya Pitalev
    International
    URL courte
    Conflit du Haut-Karabakh (167)
    19405

    Une phase intensive des négociations de paix sur le règlement du conflit entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie autour du Haut-Karabakh devrait être entamée dans les prochains jours, a déclaré le porte-parole de l'administration du président azerbaïdjanais.

    Selon le porte-parole de l'administration du président azerbaïdjanais Ali Gassanov, le processus de paix est initié par le président russe Vladimir Poutine.

    "L'initiative provient du président russe Vladimir Poutine. Il s'est adressé aux présidents des deux pays. En conséquence, le processus des négociations est en train d'être préparé. Eventuellement la phase intensive des négociations devrait avoir lieu dans les prochains jours", a déclaré Ali Gassanov.

    L'Arménie et l'Azerbaïdjan ont signalé le 2 avril dernier la reprise des hostilités dans la zone du conflit du Haut-Karabakh. Bakou et Erevan se sont renvoyés mutuellement la faute, s'accusant l'un l'autre d'avoir violé la trêve initiale et ont tous deux fait état de violents combats dans la région. Plusieurs dizaines de personnes ont été tuées de chaque côté.

    Le 5 avril, un cessez-le-feu bilatéral est entré en vigueur le long de la ligne de contact dans le Haut-Karabakh.

    Le conflit du Haut-Karabakh a éclaté en février 1988, lorsque cette région autonome principalement peuplée d'Arméniens a annoncé son intention de se séparer de la république soviétique d'Azerbaïdjan. Les hostilités dans le Haut-Karabakh ont fait environ 15.000 morts et ont contraint près d'un million de personnes à quitter leurs foyers.

    Dossier:
    Conflit du Haut-Karabakh (167)

    Lire aussi:

    Karabakh, un très bel avenir avec ses voisins.
    Haut-Karabakh: les satellites russes suivent le mouvement des troupes
    Haut-Karabakh: le "facteur turc" pas exclu, selon Medvedev
    Haut-Karabakh: Moscou veut de la diplomatie, pas du militaire
    Tags:
    pourparlers, Ali Gassanov, Vladimir Poutine, Haut-Karabakh, Azerbaïdjan, Arménie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik