Ecoutez Radio Sputnik
    Système de missiles US Patriot

    Moscou: le bouclier antimissile US menace la Russie et la Chine

    © AFP 2017 Bulent Kilic
    International
    URL courte
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)
    721551

    Les projets de déploiement d'éléments du système américain de défense antimissile menacent la sécurité de Moscou et de Pékin, a déclaré le vice-ministre russe de la Défense Anatoli Antonov.

    "Nous adoptons évidemment une position négative à l'égard du fait que les Etats-Unis utilisent leurs liens militaires avec plusieurs pays en vue de déployer des éléments du système de défense antimissile US sur leurs territoires", a indiqué M.Antonov dans une interview accordée à la chaîne de télévision CCTV et à l'agence Xinhua.

    Selon lui, par ces démarches, les Etats-Unis "limitent ou même réduisent à néant les capacités chinoises de dissuasion nucléaire et portent préjudice à la stabilité stratégique, notamment en ce qui concerne la Russie".

    Si des éléments du bouclier antimissile américain sont installés dans la région Asie-Pacifique, cela constituerait "une atteinte au système de sécurité internationale", a souligné le vice-ministre russe.

    M.Antonov a également rappelé qu'il n'existait "aucune divergence" entre la Russie et la Chine "en tant que membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies".

    "Nous adoptons une position commune concernant la nécessite de renforcer la paix régionale et la sécurité internationale", a indiqué le responsable.

    Dossier:
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)

    Lire aussi:

    La Russie se dote d'armes capables de contrer le bouclier antimissile
    Le bouclier antimissile US incapable de résister aux Troupes balistiques russes
    Tir nord-coréen: les USA activent leur bouclier antimissile
    Tags:
    menaces, stabilité, bouclier antimissile, sécurité, ABM, Anatoli Antonov, Asie-Pacifique, Chine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik