International
URL courte
La Turquie bloque le site de Sputnik (25)
1153
S'abonner

Le blocage du site de Sputnik en Turquie est un élément de la politique autoritaire de l'AKP et du président turc, estime le président du Parti républicain du peuple (CNP).

La censure tous azimuts est profondément ancrée dans la réalité turque ces derniers temps. Depuis l'arrivée au pouvoir du Parti de la justice et du développement (AKP) en Turquie, les autorités du pays ont ordonné de bloquer des milliers de sites Internet. Les médias d'opposition, en particulier les agences d'informations, constituent la plupart des ressources bloquées.

Dans une interview exclusive à Sputnik, le président du CNP Kemal Kiliçdaroglu a commenté le blocage de Sputnik-Turquie et l'interdiction d'entrée dans le pays prononcée contre son rédacteur en chef Toural Kerimov:

"Une telle action n'est possible que dans des régimes politiques autoritaires et fermés. Un pays dont l'administration est sûre de ses forces, de sa position et de la politique menée, doit toujours être ouvert à une critique constructive. Les restrictions de toutes sortes et la censure que nous observons à l'heure actuelle entachent la réputation de notre pays sur la scène internationale", a exprimé le dirigeant du CNP soulignant l'importance de respecter la liberté de presse.

Türkischer Präsident Recep Tayyip Erdogan
© REUTERS / Kayhan Ozer/Presidential Palace
Le site de l'agence Sputnik est bloqué en Turquie depuis jeudi dernier: en cliquant sur la page, on voit s'afficher un message faisant état de l'application de mesures administratives. Un tribunal d'Ankara a jugé valide la décision prise par la Direction turque des télécommunications concernant le blocage d'une série de sites dans le pays, y compris Sputnik-Turquie.

Dans la nuit de mardi à mercredi, on a en outre appris que le rédacteur en chef de Sputnik-Turquie, Toural Kerimov, a été refoulé du pays. Le vice-premier ministre turc, Numan Kurtulmus, a ensuite expliqué aux médias que la volonté d'interdire d'entrée dans le pays M.Kerimov reposait sur la décision des services de sécurité turques et que la Direction des télécommunications n'y était pour rien.

Dossier:
La Turquie bloque le site de Sputnik (25)

Lire aussi:

Le blocage de Sputnik est " une violation de la liberté de la presse sans précédent"
Blocage de Sputnik-Turquie: le rejet de l’appel pose des questions
Rossiya Segodnya va riposter au blocage de Sputnik en Turquie
Projectiles, véhicules incendiés, gaz lacrymogène: la manifestation contre la loi Sécurité globale dégénère à Paris
Tags:
régime politique, dénonciation, blocage, Parti de la justice et du développement (AKP) turc, Kemal Kilicdaroglu, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook