International
URL courte
Attentats à Bruxelles (142)
7216
S'abonner

La commune bruxelloise de Molenbeek, devenue tristement célèbre dans le monde entier à la suite des attentats de Paris et de Bruxelles, est évoquée par plusieurs partisans de Daech comme point de départ vers la Syrie afin de faire le djihad.

Heureusement, le travail de la police est facilité par le fait que certains partisans de l'État islamique ne cachent pas leurs intentions.

Ainsi, un jeune Français s'est rendu mercredi de Paris jusqu'à Molenbeek afin de trouver des individus capables de le conduire jusqu'en Syrie, rapporte le quotidien belge La Dernière heure.

A peine descendu du train à la gare du Nord, le jeune homme a demandé le chemin pour rejoindre cette commune bruxelloise. Arrivé à Molenbeek, il a sollicité l'aide d'un passant pour que celui-ci l'emmène dans une mosquée.

"Je veux combattre pour la cause en Syrie", lui a confié l'intéressé. "Je suis venu à Molenbeek pour trouver des gens qui peuvent m'y conduire".

Son interlocuteur l'a guidé vers la plus proche mosquée, après quoi il a averti la police de la présence de ce curieux touriste. Interpellé, le jeune Français a été auditionné avant d'être envoyé dans un centre fermé en attendant son rapatriement vers la France où il devrait être poursuivi.

Dossier:
Attentats à Bruxelles (142)

Lire aussi:

Le kamikaze de l'aéroport de Bruxelles y avait travaillé pendant cinq ans
Bruxelles annonce la levée des contrôles systématiques à la frontière franco-belge
Deux chauffeurs du Parlement européen soupçonnés de liens avec Daech
Tags:
djihadisme, Etat islamique, Syrie, Molenbeek-Saint-Jean, Bruxelles, France, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook