Ecoutez Radio Sputnik
    Les USA ont testé le système ABM dont des éléments seront installés en Roumanie

    Moscou: le Traité INF interdit le déploiement du bouclier antimissile US en Pologne

    © Photo: AP/Brian Branch-Price
    International
    URL courte
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)
    16896

    En déployant en Pologne des éléments de leur système de défense antimissile (ABM), les Etats-Unis violeront le Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire, signale le ministère russe des Affaires étrangères.

    Le déploiement d'éléments du bouclier antimissile (ABM) américain, en décembre 2015 sur le territoire de la Roumanie, et la perspective d’un tel déploiement en Pologne constituent une violation du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (INF/FNI) et suscite un profond regret et une vive préoccupation à Moscou, rapporte la diplomatie russe. 

    Et de rappeler que l'usage par le Pentagone de missiles balistiques et de drones se trouvait également en contradiction flagrante avec le Traité FNI. 

    Par ailleurs, le ministère prend note du renforcement de la présence militaire américaine à proximité immédiate des frontières russes, notamment dans les pays baltes, en Pologne et en mer Noire, en soulignant que cela modifie la configuration des forces en Europe. 

    "La Russie ne manquera pas d'adopter les mesures qui s'imposent pour garantir sa sécurité, y compris dans le contexte du déploiement des systèmes ABM américains, le fait qu'ils sont dirigés contre nous ne faisant pas de doute", indiquent les diplomates russes dans le rapport d'activité du ministère en 2015. 

    La mise en place d'un système de défense antimissile US, appelé, selon Washington, à protéger le territoire des Etats-Unis contre les missiles balistiques constitue un problème épineux dans les rapports russo-américains. 

    Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, avait auparavant déclaré que Moscou attendait la réaction des Etats-Unis à l'idée de suspendre la mise en place du bouclier antimissile en Europe. Le ministre a rappelé à cette occasion les propos tenus en avril 2009 à Prague par le président américain Barack Obama. Le locataire de la Maison Blanche avait déclaré à l'époque que "si l'on parvenait à régler le problème nucléaire iranien, il serait inutile de créer le segment européen du système de défense antimissile".

    Dossier:
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)

    Lire aussi:

    Le déploiement du système ABM en Roumanie sape la sécurité européenne
    La Russie devra répondre de manière adéquate au développement de l'ABM américain (Lavrov)
    Les USA ont testé le système ABM dont des éléments seront installés en Roumanie
    Tags:
    missiles balistiques, bouclier antimissile, Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), Pentagone, Sergueï Lavrov, Barack Obama, Washington, Moscou, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik