Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Trump: "Nous aurons d’excellentes relations avec la Russie"

    © AFP 2019 Robyn Beck
    International
    URL courte
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)
    31722
    S'abonner

    Le milliardaire américain promet une percée dans les relations avec Moscou s’il est élu à la présidence aux Etats-Unis.

    "Nous aurons d’excellentes relations avec Poutine et la Russie", a-t-il déclaré mardi à New York. 

    Il s’est également montré déterminé à renforcer les liens avec d'autres Etats, notamment avec la Chine.  

    Au cours de cette même intervention, il s'est démarqué de Barack Obama, qui avait qualifié de danger numéro un le réchauffement climatique.

    Donald Trump voit dans l'utilisation des armes nucléaires la plus grave menace pour la sécurité nationale des Etats-Unis. 

    "Les armes nucléaires constituent la plus grave menace à notre égard. La puissance de ces armes représente le plus grand risque. Nous devons être extrêmement prudents avec ces armes", a-t-il souligné.  

    Le magnat de l'immobilier a une nouvelle fois critiqué les propos du président Barack Obama, qui avait qualifié de danger numéro un le réchauffement climatique. 

    Il a également réitéré sa détermination à "empêcher l'Iran d'accéder aux armes nucléaires" et à "empêcher la Corée du Nord d'aller trop loin" dans ses ambitions nucléaires. 

    Fin mars, Donald Trump a déclaré lors d'une rencontre avec les électeurs sur CNN qu'utiliser les armes nucléaires en premier était inadmissible. Selon lui, le fait même que de nombreux pays disposent d'un arsenal nucléaire est à ses yeux "effrayant et repoussant". 

    "Cela (le désarmement) aura finalement lieu. Il faudra s'en débarrasser", a-t-il signalé. 

    Le milliardaire a affirmé que les armes nucléaires ne pouvaient être utilisées que si toutes les autres possibilités étaient épuisées. 

    "Cela ne peut être que le dernier pas qui reste. Moi-même, j'estime que l'existence des armes nucléaires est le plus grave problème mondial. Je crois que les utiliser en premier serait une très mauvaise démarche. Je peux dire franchement que je ne voudrais pas y recourir en premier", a-t-il noté. 

    Mardi, Donald Trump a triomphé lors de cinq primaires républicaines sur la côte est américaine. Il est arrivé premier dans le Maryland, la Pennsylvanie, le Delaware, le Connecticut et Rhode Island. 

    Côté démocrate, Hillary Clinton a remporté le Maryland, la Pennsylvanie, le Connecticut et le Delaware et a été devancée par  Bernie Sanders à Rhode Island. 

     

    Dossier:
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)

    Lire aussi:

    Pour Donald Trump, l'Otan est un vestige du passé
    Trump exige que tous les membres de l'Otan payent la facture militaire
    Ceux qui ont peur de Trump ignorent la vraie menace dans la présidentielle US
    Trump: combattre en même temps Daech et Assad est une idiotie
    Tags:
    menaces, désarmement, armes nucléaires, Présidentielle américaine 2016, Donald Trump, Hillary Clinton, Vladimir Poutine, Corée du Nord, Iran, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik