Ecoutez Radio Sputnik
    Norbert Hofer

    Un candidat de l'extrême droite favori de la présidentielle en Autriche

    © REUTERS / Heinz-Peter Bader
    International
    URL courte
    19440

    Norbert Hofer, du Parti de la Liberté d'Autriche (FPÖ) connu pour sa rhétorique antimigrants a remporté avec un écart considérable le premier tour de l'élection présidentielle.

    Agé de 45 ans, M.Hofer a reçu le soutien des 36% des électeurs. Bien que les pouvoirs présidentiels en Autriche en tant que république parlementaire soient limités, le fait même qu'un candidat du FPÖ s'est retrouvé au second tour de la présidentielle est assez éloquent.

    En lançant sa campagne électorale, Norbert Hofer promettait entre autres de lutter contre le chômage, d'améliorer le système de santé publique et de protéger l'environnement. Cependant, c'est sa rhétorique anti-immigration qui a revêtu un rôle crucial dans son succès électoral.

    Même sa passion pour les armes à feu, dont le port est autorisé en Autriche, a joué en sa faveur. Il a notamment estimé qu'il n'y avait rien d'étonnant dans la hausse des ventes d'armes à feu dans un pays confronté à une crise migratoire.

    Les électeurs ont également été séduits par ses déclarations selon lesquelles la politique conduite par Bruxelles était contraire aux intérêts nationaux de Vienne. M.Hofer a également dénoncé les sanctions imposées par l'UE à l'encontre de Moscou sur fond de crise ukrainienne, indiquant qu'elles étaient nuisibles "pour l'Autriche comme pour l'ensemble de l'Union européenne".

    Le succès de Norbert Hofer a suscité l'émoi de ses amis politiques dans d'autres pays européens, tels que la présidente du Front national Marine Le Pen, le leader de l'extrême droite néerlandaise Geert Wilders et le chef de la Ligue du Nord italienne Matteo Salvini.

    Le Parti de la Liberté compte dans ses rangs un certain nombre de personnes dont les déclarations politiques dépassent de loin le cadre du politiquement correct. Ainsi, en 2007, la députée du parlement autrichien Susanne Winter du FPÖ a qualifié le prophète Mohamed de "violeur d'enfants" qui a écrit le Coran "lors d'une crise d'épilepsie ".

    Le second tour de l'élection présidentielle en Autriche, dans lequel Norbert Hofer affrontera l'ex-leader des Verts Alexander Van der Bellen, est programmé pour le 22 mai.

    Lire aussi:

    L'Autriche cherche des "liens normaux" avec Moscou via le pétrole et la musique
    L'Autriche renforce sa frontière avec l'Italie contre les migrants
    L'Autriche a rejeté 15.000 demandes d'asile en 2015
    L'Autriche ferme ses frontières aux réfugiés
    Tags:
    extrême-droite, xénophobie, crise migratoire, armes à feu, élection présidentielle, élections, sanctions, présidentielle autrichienne 2016, Parti de la liberté d'Autriche (Freiheitliche Partei Österreichs, FPÖ), Alexander Van der Bellen, Norbert Hofer, Geert Wilders, Matteo Salvini, Marine Le Pen, Autriche
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik