Ecoutez Radio Sputnik
    L'Assemblée nationale

    Vote sur les sanctions antirusses: mais où sont les Socialistes?

    © AP Photo / Francois Mori
    International
    URL courte
    74796
    S'abonner

    L'Assemblée nationale française comporte actuellement 577 députés, pourtant ils n'ont été que 98 à décider du sort des sanctions antirusses lors du vote jeudi matin. Ont-ils oublié la date du vote ou avaient-ils d'autres excuses plus sérieuses? Sputnik a résolu l'énigme!

    Le 28 avril, le premier vote au sujet de la levée des sanctions contre la Russie a eu lieu à l'Assemblée nationale. Ce vote étant un peu plus qu'ordinaire, seulement 98 députés des 577 (dont 275 élus socialistes) sont venus pour s'exprimer à propos des sanctions antirusses.

    Ces 479 députés, ont-ils confondu la date du vote, ont-ils tout simplement oublié qu'il était programmé, ce sujet, serait-il tellement peu important aux yeux de la majorité des députés de l'Assemblée nationale ou certains députés ont décidé de ne pas rendre public leur opinion personnelle?

    Mais si, la réponse est encore plus simple! C'est de la faute à… jeudi! Ce n'était juste pas la meilleure décision de programmer le vote pour jeudi matin.

    "Jeudi matin, en règle générale, il y a peu de présence à l'Assemblée", a commenté Jérôme Lambert député socialiste ayant participé au vote.

    D'après lui, il y avait environ une quarantaine de députés socialistes qui ont tous voté contre la résolution, sauf deux.

    "Le texte a été adopté par majorité, c'est ce qu'il faut retenir", a souligné Jérôme Lambert.

    Le député a expliqué qu'il n'y a pas de quorum. Puisque "ce sont les députés présents qui votent et un texte est adopté en fonction de la majorité qui l'obtient peu importe le nombre de présents".

    L'Assemblée nationale a soutenu jeudi matin le projet de résolution du parlementaire Thierry Mariani appelant à lever les sanctions économiques imposées par l'Union européenne contre Moscou. Sur les 98 députés qui ont pris part au scrutin, 55 ont voté pour la résolution.


    Lire aussi:

    L'Assemblée nationale soutient la résolution sur la levée des sanctions antirusses
    Levée des sanctions antirusses: être ou ne pas être à l'Assemblée nationale
    La plupart des Allemands favorables à la levée des sanctions antirusses
    Jean-Marc Ayrault: la levée des sanctions antirusses, un intérêt commun
    Tags:
    socialistes, sanctions antirusses, vote, Assemblée nationale française, Jérôme Lambert, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik