Ecoutez Radio Sputnik
    Jan Böhmermann

    Selon le satiriste allemand, Merkel l'a sacrifié pour faire plaisir à Erdogan

    © Photo. Capture d'écran: Youtube
    International
    URL courte
    Affaire Böhmermann (28)
    16232
    S'abonner

    L’humoriste allemand Jan Böhmermann a critiqué la chancelière fédérale pour l'attitude qu'elle avait adoptée sur son poème satirique à l’attention du président turc.

    Accusé d'avoir insulté le président turc Recep Tayyip Erdogan, le satiriste allemand Jan Böhmermann a commenté pour la première fois, dans le quotidien Die Zeit, la situation autour de son poème, en soumettant à une critique virulente la position adoptée par la chancelière fédérale Angela Merkel. 

    "La chancelière ne doit pas faire preuve de faiblesse quand il s'agit de la liberté d'expression. Pourtant, elle a préféré me sacrifier pour faire plaisir à un despote mal équilibré", a déclaré l'humoriste. 

    "Pervers, pouilleux et zoophile". C’est ainsi que l’animateur de la ZDF, Jan Böhmermann, a décrit le président turc Recep Tayyip Erdogan dans son poème satirique et intentionnellement insultant lors de son talk-show "Neo Magazin Royal". Le texte en question est présenté par son auteur comme un pamphlet et, pourtant, il dépasse la satire pure, en contenant des insultes et des coups sous la ceinture.  

    Cette sortie n'a pas manqué de raviver les tensions diplomatiques entre la Turquie et Allemagne, et Mme Merkel a donné "son autorisation" pour que le parquet engage une procédure contre le satiriste pour "insulte à un représentant d'un Etat étranger" (art. 103 du code pénal), délit passible de trois ans de prison et qualifié par certains de crime de "lèse-majesté". 

    C’est la raison pour laquelle la ZDF a pris elle aussi ses distances avec ces propos et a effacé le passage concerné de ses archives. Ce qui n’empêche toutefois pas l’extrait de continuer à faire le tour du Web.

    Le pamphlet est devenu une affaire d’Etat et a lancé le débat sur la liberté d’expression en Allemagne. Entre-temps, le parquet de Mayence a ouvert une enquête contre l’humoriste de 35 ans. Vingt personnes ont porté plainte contre Böhmermann, à qui ils reprochent d’avoir violé le paragraphe 103 du Code pénal sur les insultes à un organe ou un représentant d’un Etat étranger.

    Dossier:
    Affaire Böhmermann (28)

    Lire aussi:

    Erdogan poursuit en justice un humoriste allemand
    Un humoriste allemand mis sous protection après avoir récité un poème sur Erdogan
    Un homme politique allemand poursuivi pour avoir cité un poème anti-Erdogan
    Tags:
    humour, poursuites, liberté d'expression, Die Zeit, ZDF (chaîne de télévision allemande), Jan Böhmermann, Recep Tayyip Erdogan, Angela Merkel, Mayence, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik