International
URL courte
26431
S'abonner

Le roi d'Arabie saoudite Salmane ben Abdelaziz Al Saoud a limogé le ministre du Pétrole Ali al-Naïmi, qui occupait son poste depuis 1995. Au total, suite au remaniement ministériel, neuf hauts fonctionnaires ont changé d'affectation.

M.al-Naïmi a vu lui succéder Khalid al-Falih, qui occupait auparavant le poste de ministre de la Santé. Parallèlement aux décisions en matière de gestion du personnel, le roi a ordonné de changer le nom du ministère qui deviendra le ministère de l'Energie, de l'industrie et de l'exploitation minière.

Le 25 avril, l'Arabie saoudite a dévoilé le programme Vision 2030, un plan à long terme qui prévoit une transformation de l'économie du royaume pour les 15 prochaines années.

Les réformes seront lancées quel que soit le niveau des prix mondiaux du pétrole. Selon le plan, le royaume augmentera sa part des exportations non pétrolières dans le PIB de 16% à 50%

En raison de la chute des prix du pétrole, l'Arabie saoudite a enregistré un déficit record estimé à 98 milliards de dollars vers la fin de l'année 2015.

Fin octobre dernier, le Fonds monétaire international (FMI) a prévenu que l'Arabie saoudite se heurterait à une croissance de son déficit budgétaire lors des cinq prochaines années. Selon les analystes du FMI, le royaume ne pourrait retrouver un équilibre budgétaire qu'une fois que le baril de pétrole remontera au-dessus de la barre des 106 dollars.

Lire aussi:

Quand l'Arabie saoudite dépense des milliards pour que les femmes ne conduisent pas
Arabie saoudite: l'entreprise des ben Laden de retour dans les affaires
Les USA et l’Arabie saoudite derrière l’échec de la rencontre à Doha?
Attentats du 11 septembre: Riyad m'est cher, mais la vérité m'est encore plus chère
Tags:
Ali al-Naïmi, gouvernement, remaniement, ministre, Fonds monétaire international (FMI), Salmane ben Abdelaziz al-Saoud, Arabie Saoudite
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook