International
URL courte
115
S'abonner

Au moins 8 personnes ont été tuées et 18 blessées mercredi dans un attentat-suicide visant un convoi militaire près de la ville d’al-Qatan dans l’est du Yémen.

Le kamikaze a foncé au volant de sa voiture piégée sur un convoi militaire gouvernemental, annonce Reuters, citant un responsable militaire. Selon l'agence, six soldats et deux civils ont été tués dans l'attaque.

L'attaque visait le convoi du général Abderrahman al-Halili, commandant des forces armées yéménites au Hadramout, qui s'en est sorti indemne, a-t-il ajouté.

L'officier a dirigé ces dernières semaines une offensive militaire contre Al-Qaïda dans le sud-est du Yémen, chassant les combattants de ce groupe jihadiste de la ville portuaire de Moukalla, chef-lieu du Hadramout.

Des forces spéciales des Emirats arabes unis, un pilier de la coalition militaire arabe sous commandement saoudien qui opère au Yémen en soutien au gouvernement du président Abd Rabbo Mansour Hadi, ont joué un rôle crucial dans la reprise de Moukalla, qu'Al-Qaïda avait contrôlé pendant un an.

 

Lire aussi:

Yémen: un enfant mort de faim, symbole de l’indifférence générale
Au Yémen, la situation humanitaire effraye
«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Tags:
terrorisme, attentat, Yémen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook