International
URL courte
3342
S'abonner

Dans les camps, ils sont régulièrement confrontés aux mêmes persécutions que dans leur propre pays, qu'ils ont fui.

L'Organisation internationale chrétienne Portes Ouvertes, qui œuvre au soutien des chrétiens persécutés, a mis au jour les données d'un sondage effectué parmi les chrétiens qui avaient quitté leur pays afin de se mettre à l'abri de la guerre et des exactions des islamistes.

Les résultats du sondage, qui se sont avérés choquants, montrent que leur vie dans les camps de réfugiés n'est parfois en rien meilleure. Presque 90% des personnes interrogées ont fait état d'actes de harcèlement de la part des migrants musulmans en raison de leur foi, 37% se sont plaints de coups et 32% ont avoué avoir reçu des menaces.  Environ la moitié des personnes interrogées ont déclaré avoir été victimes de discrimination et de persécution de la part des gardes travaillant dans les centres de migration.

"On nous pille systématiquement. Les musulmans refusent de s'assoir à nos côtés. Et tout cela ici, en Allemagne. Ils provoquent des bagarres et nous empêchent de dormir", raconte un migrant chrétien.

En tout, 231 migrants ont participé à ce sondage conduit par Portes Ouvertes.

Markus Rode, dirigeant de la filiale allemande de cette Organisation, a déclaré que l'information collectée ne représentait que la partie visible de l'iceberg. Portes Ouvertes a exhorté les autorités allemandes à protéger la liberté de culte.


Lire aussi:

Allemagne: des manifestations pro-migrants à Stuttgart, 400 personnes arrêtées
Allemagne: un tandem "migrant-chômeur" pour résoudre le problème de l'emploi?
Allemagne: premier procès pour les attaques sexuelles du Nouvel An
Près de 6.000 migrants mineurs manquent à l’appel en Allemagne
En Allemagne, les membres de la "police de la charia" traduits en justice
Tags:
liberté de culte, Portes Ouvertes, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook