International
URL courte
Les révélations de WikiLeaks (109)
7951
S'abonner

Le site WikiLeaks a annoncé avoir publié un document, selon lequel le président brésilien par intérim Michel Temer collaborait avec les services de renseignement américains.

Le document, disponible sur le site officiel, est daté du 11 janvier 2006. Il s'agit d’une information "délicate, mais pas secrète". Le document porte sur la situation politique au Brésil après la réélection de Luiz Inacio Lula da Silva en 2006.

​Par 55 voix contre 22 le Sénat a voté pour l'ouverture du procès en destitution de la présidente Dilma Rousseff. En vertu de la loi, une simple majorité de 41 voix était suffisante pour sa suspension. Les débats au Sénat ont duré environ 20 heures. Il a été annoncé que la présidente avait ordonné de transporter ses effets personnels du palais présidentiel Planalto dans sa résidence privée sans attendre les résultats du vote.

Accusée de maquillage des comptes publics en 2014, année de sa réélection, et en 2015 pour masquer l'ampleur de la crise économique, Mme Rousseff nie avoir commis un crime dit "de responsabilité" et dénonce une tentative de "coup d'Etat" institutionnel. Elle avait annoncé qu'elle "lutterait jusqu'à la dernière minute de la seconde mi-temps".

Dilma Rousseff occupait le poste de président brésilien depuis le 1er janvier 2011. Héritière politique de l'ex-président Luiz Inacio Lula da Silva, Mme Rousseff est entrée dans l'histoire en 2011, en devenant la première femme présidente du Brésil.

Elle risque à présent d'y rejoindre Fernando Collor de Mello, seul président brésilien à avoir été à ce jour destitué, pour corruption, en 1992.

Dossier:
Les révélations de WikiLeaks (109)

Lire aussi:

Brésil: la présidente Dilma Rousseff suspendue
Destitution de Dilma Rousseff: est-il possible d'éviter une crise encore plus grave?
Brésil: Dilma Rousseff dénonce une tentative de coup d'Etat
Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Tags:
documents, publication, révélations, espionnage, WikiLeaks, Michel Temer, Brésil, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook