Ecoutez Radio Sputnik
    Deir ez-Zor

    L'armée syrienne repousse une attaque de Daech à Deir ez-Zor

    © AFP 2019 GEORGE OURFALIAN
    International
    URL courte
    Trêve en Syrie (2016) (220)
    16320
    S'abonner

    Le groupe terroriste Daech a attaqué une base militaire syrienne à Deir ez-Zor dans l'est de la Syrie, mais les forces gouvernementales ont repoussé l'attaque.

    "La garnison de la base aérienne de Deir ez-Zor a repoussé l'attaque des terroristes de Daech. Une dizaine de djihadistes ont été éliminés dans la bataille", a rapporté une source au sein de la base de Deir ez-Zor, ajoutant que l'aviation syrienne avait d'ailleurs frappé un bastion de Daech dans le quartier Ar Rashidiya.

    Deir ez-Zor est le chef-lieu de la province homonyme frontalière de l'Irak qui lie les territoires contrôlés par Daech en Syrie et en Irak. La province est traversée par l'Euphrate sur les rives duquel se situent les principales régions saisies par les djihadistes. Actuellement, l'armée syrienne mène efficacement l'offensive dans l'ouest du pays, alors que les positions terroristes dans l'est restent encore fortes. Leurs points d'appui sont Deir ez-Zor et la ville de Raqqa dans la province voisine, en amont de l'Euphrate.

    Une trêve est en vigueur en Syrie depuis le 27 février dernier suite à une entente intervenue entre la Russie et les Etats-Unis. Toutefois, la trêve ne concerne pas les organisations reconnues comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu. Les frappes contre Daech, le Front al-Nosra et d'autres groupes terroristes se poursuivent.

    Dossier:
    Trêve en Syrie (2016) (220)

    Lire aussi:

    Avec l’aide de la Russie, l’Onu largue 37 tonnes d'aide humanitaire à Deir ez-Zor
    L'armée syrienne élimine 40 terroristes de Daech près de Deir ez-Zor
    30 tonnes d'aide humanitaire larguée sur Deir ez-Zor assiégée
    Premières dégradations à Paris en marge de la manifestation du 5 décembre - images
    Tags:
    offensive, attaque, Etat islamique, Euphrate, Raqqa, Irak, Deir ez-Zor, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik