Ecoutez Radio Sputnik
    Kremlin

    Pourquoi reléguer la Russie au second plan est imprudent pour l'Occident

    © Sputnik. Vladimir Sergeev
    International
    URL courte
    446178812

    Historiquement, l'Europe et les Etats-Unis ont expulsé plusieurs fois la Russie de l'échiquier international. Maintenant, il ne faut pas commettre la même erreur car cette initiative entraînera d'horribles conséquences, estime l'ancien diplomate américain Chas Freeman dans un entretien à Sputnik.

    L'histoire est sage mais tout le monde n'en tire pas des leçons. Les Etats-Unis et l'Europe ne font pas exception. Ils ont maintes fois tenté d'empêcher la Russie de prendre part dans les affaires internationales, mais le temps est venu qu'ils cessent de faire et refaire leurs erreurs historiques.

    "La Russie doit intégrer un système de sécurité cohérent en Europe, vu les fautes graves commises en Europe historiquement", affirme M. Freeman.

    Lorsque l'Allemagne a été défaite lors de la Première Guerre mondiale, elle a été exclue des négociations de paix à Versailles en 1919. La Russie en a été elle aussi exclue par les alliés qui refusaient de reconnaître le nouveau gouvernement des bolcheviks.

    "Nous avons exclu l'Allemagne et la Russie, et ce n'était pas une bonne idée. Nous avons eu la Seconde Guerre mondiale. Et actuellement nous faisons la même erreur", met en garde l'ancien diplomate faisant allusion à l'attitude occidentale envers la Russie dans l'après-guerre froide.

    D'ailleurs, le rôle de l'Ukraine ici n'est pas indéfini. Selon M. Freeman, il vaut mieux que l'Ukraine, dont le passé récent hante toujours le monde, devienne une zone tampon, un pont entre la Russie et le reste de l'Europe, à l'instar de l'Autriche. L'exemple historique de ce pays est instructif: l'Autriche est devenue un Etat neutre après 1956 malgré le statut qu'elle revêtait naguère en tant que territoire déchiré par de profondes tensions entre les minorités ethniques.

    Lire aussi:

    Team USA-Russie?
    Les Etats-Unis empêchent-ils l'armée syrienne de libérer Alep?
    Russie et USA ensemble pour sauver la Syrie
    La Russie et les USA veulent sécuriser l'aide humanitaire en Syrie
    Breedlove appelle les USA à renforcer leur surveillance de la Russie
    C'est pourquoi le Pentagone a besoin de la "menace russe"
    Tags:
    Première Guerre mondiale, Seconde Guerre mondiale, Occident, Europe, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • avatar
      michel.louis.loncin
      C'est que l'Ukraine où s'est incarné le NEO NAZISME, est devenu le vecteur trouvé par la politique DIABOLIQUE des Etats-Unis pour provoquer la 3ème Guerre mondiale ... Jusqu'à présent, cela a raté, grâce à la Sagesse et au Sang froid de Vladimir Poutine ... Jusques à quand ... ? Car la nouvelle "pération
    • avatar
      espacedistribution
      C’est pour cela que Vladimir Vladimirovicth indiquait dans le Valdaï 2014 qu’il ne souhaitait pas que la Russie s’isole du reste du monde, bien au contraire.

      La Russie sait aujourd’hui tirer les leçons de son histoire en ne menant pas une politique basée sur la surenchère contre l’occident, mais en tentant de trouver des solutions de bonne intelligence et de paix avec ce dernier.

      Espérons simplement que ce côté « bonne fille » de la Russie ne la conduise pas, d’une autre façon à sa ruine à cause d’une trop grande naïveté, en passant par exemple des accords avec les sionistes, à l’origine de toutes les guerres et des révolutions.
      N’oublions pas que ce sont ces derniers qui ont fabriqués la révolution bolchevik et plus tard le Nazisme.
    • avatar
      rapalou
      En tant que citoyen français je désapprouve cette politique de mon gouvernement qui consiste à suivre aveuglement les américains. C'est une grave erreur d'être revenu dans l'OTAN. L'Otan n'est autre qu'un instrument américain pour neutraliser l'Europe qui est vue de washington comme une puissance rivale. L'OTAN et la Turquie travaillent contre nos intérêts. Nous gagnerions en puissance et en prospérité si nous en sortions, De Gaulle l'avait bien compris en son temps. L'affaire Snowden nous a révélé la vrai motivation des américains, construire une dictature mondiale dont le commandement serait à washington. Les citoyens du monde doivent s'opposer à cela car leur liberté est en jeu. Hollande et Sarkozy ne doivent pas être réélus car ils travaillent pour washington contre les intérêts de la France, ils sont les collabos du nouvel ordre mondial.
    • franc antoine
      La Russie ne peut plus être reléguée au second plan elle doit comprendre que l Europe de l ouest n existe pas que Bruxelles est une création du maître de l otan la Russie n était pas quantité négligeable avant la défaite d Afghanistan. ..mais elle a appris qu elle ne pouvait pas s imposer par les armes...comme son rival aujourd hui est entrain de réaliser qu il ne pourra pas imposer sa pax...mundialis.La Russie doit continuer à se moderniser malgré les sanctions de l ouest ...elle devait se tourner vers les Brics ...pour compenser l ouest européen. ..en faillite l Europe est un fruit mur il faut l aider à tomber en jouant plusieurs cartes sur l information .sur l ouverture de la Russie aux peuples d e l ouest en jouant sur la culture commune la religion commune les peuples d Europe se tournent vers elle elle est un phare 7n exemple de ce que doit être l Europe biensur le maître ne laissera jamais sa colonie européen se libérer alors elle l'a détruis se l intérieur et de l extérieur. ..l Europe à peur de tout elle n existe pas donc la Russie doit attendre que le fruit tombe
    • OAK
      D'où l'importance de l'Histoire. Mais, nos politiques voyant juste leur intérêts personnels et, leur éventuelle réélection, n'ont que faire de l'expérience passée et, reproduisent aveuglément les mêmes erreurs.
    • OAKen réponse àrapalou(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      rapalou, bien avant l'affaire Snowden, il y avait eu un reportage sur le système "Echelon" où il était clairement dit que nos sois-disant "alliés" allaient jusqu'à espionner nos conversations.
      Regardez les dates avancées dans ce lien, on parle des années 80:
      www.monde-diplomatique.fr/mav/46/RIVIERE/1908
    • USA Boyen réponse àmichel.louis.loncin(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      michel.louis.loncin, D'après le livre deZbigniew Brzeziński la Russie n'est même pas un adversaire des USA à la 3ème guerre mondiale...
    • USA Boyen réponse àOAK(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      OAK, Les américains ont aussi trouvé un Snowden russe Grigory Rodchenkov dans l'affaire de dopage.
    • OAKen réponse àUSA Boy(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      USA Boy, Vous savez ce que disait Albert Einstein au sujet des Guerres mondiales. La citation est à peu près celle-ci: "On ne sait pas quelles armes seront utilisées pour la 3ème Guerre Mondiale mais, pour la 4ème, ce sera des bâtons et des pierres". Alors autant ne pas participer à la 3ème.
    • USA Boyen réponse àOAK(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      OAK, En tout cas, c'est vous qui chercher la guerre.
    • OAKen réponse àUSA Boy(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      USA Boy, Je ne vois pas en quoi, bien a contraire, je souhaite qu'il n'y ait pas de conflit, et encore moins de guerre mondiale. La citation d'Einstein prend tout son sens quand on voit l'usage qu'il a été fait de l'arme nucléaire et, j'ai bien peur qu'il ait raison. L'Humanité sortira perdante d'une telle catastrophe. Alors, pour éviter ce scénario, le seul moyen est le respect des autres et, je pense que seul un monde multipolaires (avec des instances internationales) permettra au monde de se développer dans le respect de l'autre.
    Afficher les nouveaux commentaires (0)