International
URL courte
21132
S'abonner

Un citoyen estonien a été arrêté dans la capitale lituanienne Vilnius pour exposition de symboles soviétiques en violation de la loi en vigueur dans le pays, rapporte le portail Delfi.

"Samedi, la police a arrêté dans le centre de Vilnius une Volkswagen avec une plaque d'immatriculation estonienne, ornée de symboles communistes. Des rubans de Saint-Georges et une étoile rouge avec la faucille et le marteau étaient peints sur le véhicule. Le transgresseur comparaitra devant le tribunal qui fixera le montant de l'amende pour infraction administrative", précise la source.

Une loi adoptée en Lituanie en 2008 interdit les symboles soviétiques au même titre que les symboles nazis lors des manifestations de masse.

Ces symboles ne peuvent être utilisés que dans les musées, ainsi que pour des buts scientifiques, artistiques et éducatifs. La transgression de cette loi est punie d'amende dont le montant minimal est de 289 euros.

Lire aussi:

La Pologne annonce le démantèlement de 500 monuments soviétiques
Lituanie : le parquet émet des mandats d'arrêt contre des ex-policiers soviétiques
Symboles soviétiques interdits en Lituanie: la mémoire profanée (Moscou)
Lettonie : La Russie indignée par la demande de retirer le monument aux soldats soviétiques
Tags:
ruban de Saint-Georges, justice, interpellation, symboles, Estonie, URSS, Lituanie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook