International
URL courte
151133
S'abonner

Washington et les partenaires occidentaux de Moscou ont violé les accords existants en déployant un système de défense antimissile en Europe, a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova.

La porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova s'est prononcée sur le déploiement du système de défense antimissile américain en Europe.

"Ce que nous voyons de la part de nos partenaires occidentaux n'est pas de la trahison, car seuls les proches sont capable de le faire. Il y a eu des bassesses, avec la violation des accords existants. Il y a eu également le rejet de la position russe, la tricherie avec le système de défense antimissile qui consiste à faire croire qu'il a été créé afin de faire face à l'Iran et non pas à la Russie", a martelé la diplomate.

En outre, Maria Zakharova a prévenu qu'au vu de la situation, Moscou se réservait le droit de riposter.

"Compte tenu de la situation qui s'est créée, nous nous réservons naturellement un droit de riposte", a conclu la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

Jeudi 12 mai, les Etats-Unis ont activé leur système de défense antimissile construit en Roumanie, en dépit des protestations de Moscou qui estime que ce dispositif est dirigé contre son arsenal militaire.

Le site, équipé d'un radar, d'intercepteurs de missiles et de systèmes de communication, est le premier élément d'un bouclier censé protéger l'Europe des "Etats voyous".

Lors de la cérémonie d'inauguration du site, le vice-secrétaire américain à la Défense Robert Work a nié que le système visait à protéger l'Europe de toute menace russe.

Le système antimissile installé en Roumanie s'inspire du système américain Aegis. Il s'appuie sur les radars qui détectent le lancement d'un missile balistique.

La Russie avait auparavant annoncé son intention de renforcer ses frontières ouest et sud à l'aide de trois nouvelles divisions face au projet de l'Otan de déployer quatre bataillons supplémentaires en Pologne et dans les pays baltes.

Lire aussi:

Varsovie connaît un moyen d'éviter les conflits Russie-Otan
"On perfectionne sans relâche la défense antiaérienne et antimissile russe"
La Russie va-t-elle se retirer du Traité sur les forces nucléaires?
Tags:
défense antiaérienne, défense antimissile, Maria Zakharova, États-Unis, Europe, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook