International
URL courte
24650
S'abonner

Des civils ont été massacrés en Syrie par des groupes armés que le Conseil de sécurité de l'Onu (notamment les Etats-Unis, la France, le Royaume-Uni et l'Ukraine) refuse de mettre sur la liste des groupes terroristes.

Le groupe d'amitié France-Syrie a dénoncé lundi le massacre de civils et la prise d'otages perpétrés le 12 mai par les groupes armés syriens Arhar al-Sham (Mouvement islamique des hommes libres du Sham), Jaysh al-Islam (Armée de l'islam) et Ajuda Homs (ex-Brigade Omar El-Farouk) dans le village alaouite syrien d'Al-Zara, au centre du pays.

"Gérard Bapt, président du groupe d'amitié France-Syrie de l'Assemblée nationale, dénonce ‎le massacre de familles alaouites perpétré dans leur village d'Al-Zara, province de Hama, par des groupes comportant notamment Arhar al-Sham, Jaysh al-Islam et Ajuda Homs (ex-El-Farouk), avec lesquels avait pourtant été passé un accord de conciliation et de non-agression", lit-on dans un communiqué du groupe transmis à Sputnik.

Selon le document, "les corps des hommes égorgés ont été jetés dans le lac de Rastane. 115 civils, dont le maire, des femmes et enfants ont été emmenés à Rastane".

Parmi les organisateurs de l'attaque figurent deux groupes armés que le Conseil de sécurité de l'Onu a récemment refusé de porter sur la liste noire des organisations terroristes. Ces groupes, Arhar al-Sham et Jaysh al-Islam, sont connus pour leurs liens avec les terroristes du groupe Etat islamique (Daech ou EI) et Al-Qaïda.

Quatre pays occidentaux (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Ukraine) ont bloqué la proposition faite par la Russie qui appelait à inscrire ces groupes sur la liste noire pour les écarter du processus de paix syrien.

Le groupe d'amitié France-Syrie appelle les gouvernements de ces quatre pays à "intervenir à Riyad et auprès du Haut comité des négociations à Vienne et Genève, pour obtenir la libération sans délai des otages civils d'Al-Zara".

Le Haut comité des négociations est une coalition d'opposants politiques et de groupes armés syriens formée en décembre 2015 en Arabie saoudite pour participer aux pourparlers de paix.

Lire aussi:

400 terroristes ont pénétré en Syrie depuis la Turquie
Terrorisme en Syrie: les révélations choc d’un haut fonctionnaire iranien
Syrie: 18 civils tués dans une attaque du Front al-Nosra
Qui frappe des civils en Syrie? Amnesty International et Sky News savent
L'Onu confirme un massacre de civils à Deir el-Zor en Syrie
Tags:
liste des organisations terroristes, meurtre de civils, prise d'otages, civils, massacre, terrorisme, Ajuda Homs (ex-Brigade Omar el-Farouk), Groupe d'amitié France-Syrie à l'Assemblée Nationale, Ahrar al-Sham (Libres du Sham), Jaysh al-Islam (Armée de l'islam), Gérard Bapt, Homs, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook