Ecoutez Radio Sputnik
    Maduro appelle à boycotter la presse bourgeoise

    Fou, le président du Venezuela? Oui, mais d’amour pour son pays!

    © REUTERS / Miraflores Palace
    International
    URL courte
    13303
    S'abonner

    Accusé d’être "fou", le président vénézuélien Nicolas Maduro a décidé de ne pas le nier et s’est dit fou d’amour pour son pays et pour l’ancien dirigeant Hugo Chavez.

    Nicolas Maduro, dirigeant vénézuélien, s'est retrouvé jeudi sous le feu des critiques provenant de l'ex-président de l'Uruguay José "Pépé" Mujica, ami proche d'Hugo Chavez. Emporté par les émotions lors d'un virulent débat, celui-ci a dit que M. Maduro était "fou comme un jeune chien".

    Connu pour son franc-parler, l'ancien guérillero José "Pépé" Mujica a fait recours à cette comparaison en réagissant au conflit entre Nicolas Maduro et le secrétaire général de l'Organisation des Etats américains, l'Uruguayen Luis Almagro. Le président vénézuélien a accusé M. Almagro d'être "au service du gouvernement des Etats-Unis" qui cherchent à "assujettir sa Patrie". C'est alors que l'ex-président uruguayen a décidé de soutenir son compatriote. Mais la riposte ne s'est pas fait attendre.

    "Oui, je suis fou comme un jeune chien, c'est vrai, il a raison, fou d'amour pour le Venezuela, pour la révolution bolivarienne, pour Chavez et son exemple", a répondu M. Maduro cité par le site El Nacional.

    Nicolas Maduro
    © AP Photo / Ariana Cubillos
    Et d'ajouter, sans détour: "Celui qui j'ai qualifié de +traître+, est un traître, bon sang, et le sera à jamais".

    Elu au poste présidentiel en 2013, Nicolas Maduro a succédé à Hugo Chávez. Il a proposé de décréter l'"état d'urgence économique" dans le pays pour une période de 60 jours. Cependant, l'opposition vénézuélienne, qui détient la majorité au sein du parlement, a rejeté cette initiative.

    Lire aussi:

    Maduro: le Venezuela continuera d'acheter des armes russes
    Deux proches présumés de Maduro soupçonnés de trafic de drogue
    Tags:
    José Mujica, Nicolas Maduro, Venezuela
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik