Ecoutez Radio Sputnik
    Parlement allemand

    Le Bundestag en phase de reconnaître le génocide arménien, Ankara fulmine

    © AP Photo / Michael Sohn
    International
    URL courte
    La reconnaissance et la négation du génocide arménien (72)
    13560

    Malgré l'ire de la Turquie, la résolution qualifiant de génocide la déportation et les massacres des Arméniens dans l'Empire ottoman a été inscrite à l’ordre du jour du Bundestag à la date du 2 juin par le groupe CDU/CSU et les Verts.

    Lundi 16 mai, le groupe CDU/CSU et les Verts ont soumis au Bundestag la résolution reconnaissant le génocide arménien, et ce document qui est également soutenu par le parti de gauche Die Linke a été inscrit à l’ordre du jour du 2 juin, a annoncé à Sputnik la députée allemande d'origine turque Sevim Dağdelen, de Die Linke. 

    "Je suis persuadée que cette fois les parlementaires allemands ne céderont pas face à la Turquie, et que les événements de 1915 seront qualifiés de génocide, alors que l’Allemagne, en tant qu'ancien allié de l’Empire ottoman, reconnaîtra elle aussi sa responsabilité historique particulière", a déclaré la députée. 

    Selon l'interlocutrice de l'agence, le Bundestag ne doit plus être victime de chantage par un despote comme Recep Tayyip Erdogan. 

    Hommage aux victimes du génocide arménien
    © REUTERS / Fabrizio Bensch

    "Suite à la décision du Bundestag, il sera beaucoup plus difficile pour la Turquie de nier encore plus longtemps le génocide arménien", a estimé Mme Dağdelen, évoquant le document intitulé "Souvenir et commémoration du génocide arménien et d’autres minorités chrétiennes dans l’Empire ottoman il y a 101 ans". 

    La députée est certaine que bien que la résolution allemande sur le génocide arménien risque d’envenimer les relations avec la Turquie, il est grand temps que l’Allemagne, pays bien informé sur les atrocités perpétrées par l’Empire ottoman, reconnaisse les faits historiques de l'époque. 

    De son côté, le groupe CDU/CSU au Bundestag a souligné, dans un communiqué, qu'à terme, la résolution pourrait contribuer à la réconciliation entre les Arméniens et les Turcs, en comblant le fossé actuel entre ces deux peuples. 

    Ankara s’oppose toujours à toute reconnaissance du génocide arménien par la communauté internationale. La Turquie soutient que la mort de plusieurs centaines de milliers d’Arméniens et d’autres minorités non-musulmanes entre 1915 et 1917 était bien une tragédie, mais ne constitue pas un génocide. Les Arméniens et la majorité des chercheurs du monde entier qualifient l’événement de génocide et plus de 20 pays le reconnaissent officiellement en tant que tel.

    Dossier:
    La reconnaissance et la négation du génocide arménien (72)

    Lire aussi:

    Commémoration du génocide arménien: Erdogan vexé
    Génocide arménien: Poutine à Erevan pour rendre hommage aux victimes
    Génocide arménien: Ankara continue de protester
    Exit le F-35, la Turquie dévoile son propre projet d'avion furtif, «le meilleur chasseur en Europe» (photo)
    Tags:
    Union chrétienne-sociale (CSU) d'Allemagne, Union chrétienne-démocrate (CDU) d'Allemagne, Die Linke, Bundestag, Recep Tayyip Erdogan, Sevim Dağdelen, Empire ottoman, Turquie, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik