Ecoutez Radio Sputnik
    Une famille syrienne, image d'illustration

    Daech interdit aux habitants de Raqqa de quitter la ville

    © Flickr/ Cristian Iohan Ştefănescu
    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    16205
    S'abonner

    Les terroristes de Daech ont interdit aux habitants de Raqqa, fief syrien des extrémistes, de quitter la ville sous quelque prétexte que ce soit.

    Les terroristes de Daech ont de leur côté commencé à évacuer leurs familles en direction de Deir ez-Zor. Les familles des mercenaires étrangers ont été les premières à quitter la "capitale" syrienne des terroristes, d'après les témoins contactés par l'agence Sputnik.

    Les sources ont en outre fait savoir que les membres du groupe Daech avaient transporté des armes de la ville de Tabaqa à Raqqa et avaient également libéré des prisonniers.

    Des combattants kurdes se sont à leur tour installés à 37 kilomètres au nord de Raqqa. Des terroristes se sont repliés de leurs positions sans opposer de résistance lorsque des drones ont bombardé les lieux où ils été concentrés.

    Des combatatnts kurdes
    © AP Photo / Hussein Malla
    Vendredi, les Forces d'autodéfense kurdes (YPG-YPJ) ont achevé la mobilisation et ont commencé à préparer l'assaut sur Raqqa, fief du groupe terroriste Daech.

    L'attaque sera appuyée par des bombardiers de la coalition internationale, a annoncé à l'agence Sputnik une source proche du commandement des YPG-YPJ.

    Jeudi, des avions de la coalition dirigée par les Etats-Unis avaient largué sur Raqqa des tracts invitant les civils à quitter la ville.


    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    L'armée syrienne repousse une attaque de Daech à Deir ez-Zor
    L'armée syrienne prépare une offensive sur Deir ez-Zor et Raqqa
    Les Forces démocratiques syriennes sur point de libérer Raqqa
    Tags:
    lutte anti-EI, terrorisme, bombardements, Forces d'autodéfense kurdes (YPG-YPJ), coalition anti-Daech, Etat islamique, Tabaqa, Deir ez-Zor, Raqqa, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik