International
URL courte
1711289
S'abonner

Malgré toutes les prévisions, le candidat du parti des Verts Alexander Van der Bellen a été proclamé vainqueur de la présidentielle autrichienne, devançant le candidat d'extrême droite Norbert Hofer.

Alexander Van der Bellen a été élu avec 50,3% des voix, a confirmé le ministère autrichien de l'Intérieur. Après le décompte lundi des votes par correspondance, M. Van der Bellen, un ancien professeur d'université agé de 72 ans, remporte 50,3% des suffrages, totalisant 31.026 voix d'avance sur son concurrent Norbert Hofer, qui a rassemblé 49,7% des suffrages.

M. Hofer, candidat du Parti de la liberté (FPÖ), qui est arrivé en tête du second tour a dû reconnaître sa défaite. Sur sa page Facebook il a écrit:

"Chers amis! Je vous remercie pour votre soutien. Bien sûr, je suis triste aujourd'hui", a-t-il annoncé anticipant l'annonce imminente du résultat final de l'élection par le ministère de l'Intérieur.

Le premier ministre Manuel Valls a exprimé son soulagement de voir les Autrichiens rejeter le populisme et l'extrémisme, après la victoire du candidat écologiste à l'élection présidentielle en Autriche face au candidat d'extrême droite, à l'issue d'un second tour très serré.

"Soulagement de voir les Autrichiens rejeter le populisme et l'extrémisme. Chacun doit en tirer des leçons en Europe", a affirmé le premier ministre sur Twitter.

Lire aussi:

Et le prochain président de l'Autriche est...
Vert ou extrême-droite: l'Autriche élit un nouveau président
Un candidat de l'extrême droite favori de la présidentielle en Autriche
Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Tags:
victoire, vote, élection présidentielle, présidentielle autrichienne 2016, Alexander Van der Bellen, Norbert Hofer, Autriche
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook