International
URL courte
12462
S'abonner

Alors que les chasseurs russes interceptent un nouvel avion de reconnaissance de la marine américaine près de leurs frontières, le Pentagone ne cesse d'affirmer que son avion ne nuit à personne…

Selon le Pentagone, l'avion de reconnaissance RC-135 de l'armée de l'air américaine qui exécutait dimanche dernier une mission au-dessus de la mer du Japon près de la frontière russe, ne violait aucune règle et agissait "de façon professionnelle et en toute sécurité."

"Cette mission a été réalisée conformément au droit international et ne représentait aucun danger à aucun moment pour tout avion qui aurait pu se trouver dans le voisinage de la trajectoire de vol", a déclaré un porte-parole du Pentagone.

L'attaché américain a été convoqué ce lundi au ministère russe de la Défense en rapport avec la détection le 22 mai d'un avion-patrouilleur US aux abords des frontières orientales de la Russie. Selon le service de presse du ministère russe de la Défense, le vol du RC-135 au-dessus de la mer du Japon a constitué un risque de collision avec les avions de ligne civils.

RC-135
© Photo / U.S. Air Force photo by Master Sgt. Lance Cheung
Le ministère souligne que l'avion de reconnaissance, un Boeing RC-135, volait près de la frontière russe à une altitude jugée dangereuse car proche de celle des avions de ligne, qui plus est avec le transpondeur éteint, ce qui empêche toute évaluation de la position de l'avion par les radars des stations de contrôle du trafic aérien.

De telles actions peu professionnelles, selon le communiqué, ont constitué une réelle menace de collision avec des avions civils.
Le ministère russe de la Défense attire l'attention des Etats-Unis sur la nécessité de prendre des mesures pour éviter la répétition de telles situations à l'avenir.

En avril dernier, le chasseur russe Su-27 avait intercepté l'avion de reconnaissance américain Boeing RC-135 au-dessus de la mer Baltique. En outre, un P-8 Poseidon, un avion de reconnaissance faisant partie de l'aviation de patrouille de l'US Navy, a été aussi intercepté lors de sa mission dans l'espace aérien international par un chasseur russe MiG-31 près de la péninsule du Kamchatka.

Lire aussi:

Où est l'approche "dangereuse" du Su-27 russe vers le RC-135 US?
Moscou explique à Washington comment éviter les incidents aériens
L'identité de l'auteur de l'attaque à Notre-Dame de Nice établie
Un automobiliste fonce sur une foule en Allemagne, un mort et des blessés
Tags:
défense antiaérienne, avions, renseignement, patrouilleur, RC-135, US Air Force, Pentagone, Russie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook